Questions fréquentes

Cette page vous permet d’obtenir des informations détaillées sur la procédure d’admission. Elle sera enrichie régulièrement au fil des étapes..

Les étapes Parcoursup

  • Dans tous les cas, il vous faut obligatoirement une adresse de messagerie valide que vous consultez régulièrement. Elle vous permettra de recevoir des messages de la plateforme sur le suivi de votre dossier et les propositions d'admission.

    Vous êtes lycéen en terminale et vous préparez le baccalauréat en France, y compris via le CNED en classe réglementée, ou dans un lycée français à l'étranger : vous avez besoin de votre identifiant national élève (INE ou INAA en lycée agricole).

    Vous êtes déjà étudiant (vous avez donc déjà obtenu le baccalauréat) et vous souhaitez vous réorienter : vous avez besoin de votre identifiant national élève (INE ou INAA en lycée agricole).

    A noter : si vous étiez déjà inscrit sur Parcoursup l'année dernière, votre numéro de dossier en 2022 n'est plus valable. En revanche, il est vraiment recommandé de vous inscrire avec l'adresse de messagerie que vous aviez utilisée l’année dernière sur Parcoursup pour récupérer les éléments de votre dossier 2022.

    Vous êtes candidat libre au baccalauréat : vous avez besoin de votre n° OCEAN ou CYCLADES (numéro d’inscription au baccalauréat composé de 10 chiffres).

    Vous êtes candidat non scolarisé (en reprise d'études) : vous avez besoin de votre identifiant national élève (INE ou INAA en lycée agricole). Si vous n'avez pas d'INE, vous cochez la case "Je n'ai pas d'INE".

    Vous avez suivi votre scolarité à l’étranger (hors lycées français à l’étranger), cochez la case « Je n’ai pas d’INE » pour vous inscrire.

    Ces éléments vous permettent de commencer votre inscription pour obtenir votre numéro de dossier Parcoursup et créer votre mot de passe. Vous devrez ensuite compléter les informations concernant votre profil ou votre scolarité. Si vous êtes lycéen en France ou dans un lycée français à l'étranger, certaines informations sont déjà pré renseignées. Si ce n'est pas le cas, vous devrez les saisir.

    Plus d'informations dans la rubrique
  • L’INE (identifiant national élève) est composé de 11 caractères : 10 chiffres + 1 lettre ou 9 chiffres + 2 lettres.

    Si vous êtes en terminale dans un lycée général, technologique ou professionnel (métropole et Outre-mer) ou élève de terminale en apprentissage, vous le trouverez sur vos bulletins scolaires ou sur votre relevé de notes aux épreuves anticipées du baccalauréat. En cas de doute, adressez-vous au secrétariat de votre établissement.

    Si vous êtes en terminale dans un lycée agricole : utilisez l'identifiant d'inscription au baccalauréat agricole.

    Si vous êtes en terminale dans un lycée français à l'étranger homologué, votre établissement doit vous fournir l’identifiant à utiliser pour vous inscrire à Parcoursup.

    Si vous êtes déjà étudiant, ce numéro figure sur votre relevé de notes du baccalauréat.

    Si vous êtes scolarisé en année complète au CNED (Centre national d'enseignement à distance) : reportez-vous au courrier que vous avez reçu du CNED, relatif à votre inscription sur le site Parcoursup, il contient l'identifiant à utiliser.

    Si vous êtes scolarisé à l’étranger ( hors lycée français à l’étranger homologué) cochez la case « Je n’ai pas d’INE » pour vous inscrire sur Parcoursup.

    Si vous êtes candidat non scolarisé : si vous avez déjà eu un INE saisissez le, sinon cochez la case "Je n'ai pas d'INE".

  • Si vous êtes lycéen en terminale, vous devez prendre contact avec le secrétariat de votre établissement actuel (ou avec le CNED si vous y êtes scolarisé).

    Si vous êtes déjà étudiant, vous pouvez prendre contact avec votre établissement actuel ou précédent ou le rectorat de votre académie pour obtenir un duplicata de vos notes du baccalauréat.

  • Le numéro de dossier change chaque année, mais il est prévu que le candidat, inscrit sur Parcoursup en 2022, puisse récupérer sur la plateforme les éléments de son dossier de l’année précédente. Pour cela, vous devez vous réinscrire en utilisant l'adresse de messagerie utilisée en 2022.

    Attention : cette possibilité est donnée une seule fois, au moment de l’inscription sur Parcoursup.

  • Si vous êtes lycéen, vous pouvez en parler avec l'équipe éducative de votre établissement, en particulier votre professeur principal, qui a la possibilité de contacter les équipes Parcoursup.

    Différents services sont également à votre disposition pour vous accompagner à compter du 18 janvier 2023 et tout au long de la procédure :

    - Un numéro vert : 0800 400 070. Les conseillers sont disponibles du lundi au vendredi de 10 h à 16 h

    - La rubrique « contact » depuis votre dossier Parcoursup pour poser vos questions

    Des tutoriels vidéo sont également disponibles sur Parcoursup.fr à compter du 18 janvier 2023 pour vous guider dans votre inscription et la formulation de vos vœux.

    Des LIVE Parcoursup sont organisés dans les premiers jours de l'ouverture des inscriptions pour répondre à vos questions, n'hésitez pas à particper.

  • En tant que lycéen, lors de votre première connexion, vous êtes identifié automatiquement dès que vous saisissez votre INE et votre date de naissance. Si vous ne parvenez pas à vous identifier, prenez contact avec votre établissement afin qu'il vérifie les informations saisies.

    La plupart des données liées à votre profil (état civil, coordonnées…) et votre scolarité est déjà pré-renseignée dans Parcoursup. Toutefois vous devez obligatoirement vérifier toutes les informations renseignées.

    Si vous constatez des erreurs dans les informations liées à votre profil, vous pouvez les corriger ou les compléter. Attention : cela n’est possible que lors de la première connexion.

    Si vous modifiez une information concernant votre statut de lycéen boursier, vous devez en informer votre établissement pour qu'il valide.

    Si vous constatez des erreurs dans les informations liées votre scolarité, vous devez les signaler à votre établissement scolaire dès que possible qui fera les corrections nécessaires.

  • L'inscription sur Parcoursup n'est pas obligatoire mais vous devez être sûr de votre projet hors Parcoursup avant de renoncer à vous inscrire et à formuler des vœux sur Parcoursup. Si c'est bien le cas, pensez à le signaler à votre professeur principal ou à votre chef d’établissement (par exemple un message via l'ENT de votre lycée).

    Sachez que si vous êtes admis pour l’année étudiante 2023-2024 dans une formation située en France mais non présente sur la plateforme Parcoursup, cette formation exigera de votre part une attestation de non-inscription sur Parcoursup ou de désinscription de Parcoursup pour valider votre inscription administrative. En accomplissant cette démarche, vous participez à l'efficacité de la procédure en évitant de bloquer des places inutilement alors que vous avez déjà choisi de ne pas rejoindre une formation présente sur Parcoursup à la rentrée 2023.

    L'attestation de non-inscription sera téléchargeable ici à partir du 6 avril 2023 et vous pourrez obtenir une attestation de désinscription directement dans votre dossier Parcoursup à partir du 1er juin 2023.

  • Si vous avez besoin d'échanger au téléphone avec un conseiller sur la procédure Parcoursup, l’orientation, les filières de formation et les métiers, vous pouvez depuis l'étranger composez le +33 800 400 070 puis tapez le numéro de département 99 suivi de la touche étoile. Si vous souhaitez des renseignements sur le suivi de votre dossier Parcoursup, formulez votre demande dans la rubrique « contact » accessible directement depuis votre dossier dans Parcoursup.

  • A partir du 18 janvier 2023, vous devez vous inscrire sur Parcoursup et créer votre dossier candidat. Vous pouvez ensuite commencer à formuler vos vœux jusqu’au 9 mars 2023, 23h59 (heure de Paris).

    A noter : prenez votre temps, aucun avantage n'est accordé à ceux qui font leurs vœux rapidement, ce qui importe, c'est de formuler vos vœux avant le 9 mars 2023, 23h59 (heure de Paris). N'attendez pas le dernier moment non plus, il est très déconseillé de formuler des vœux dans la précipitation.

    A savoir : vous ne pouvez plus formuler de vœux sur Parcoursup après le 9 mars 2023, 23h59 (heure de Paris) mais vous avez jusqu’au 6 avril 2023 (23h59, heure de Paris) pour compléter votre dossier et confirmer vos vœux.

  • Vous pouvez formuler des vœux jusqu'au 9 mars 2023, 23h59 (heure de Paris). Après cette date, aucun nouveau vœu ne peut être ajouté ni remplacé par un autre. Vous pouvez toutefois compléter votre dossier pour confirmer vos vœux avant le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris).

    S'agissant des vœux pour des formations en apprentissage, pour la majorité d'entre elle, vous pouvez formuler des vœux tout au long de la procédure, jusqu'au 12 septembre 2023.

    A noter : la date limite pour modifier le nombre de sous-vœux lorsqu'ils sont illimités est le 6 avril 2023 à 23h59 (heure de Paris).

  • Non, chaque formation n'est informée que des vœux qui la concerne. Elle n'a pas connaissance des autres vœux que vous formulez.

  • Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux pour des formations sélectives (BTS, CPGE, BUT, écoles, IEP/sciences Po, IFSI, EFTS, formations paramédicales, licences sélectives, écoles vétérinaires, etc.) ou non sélectives (licences, dont les licences "accès santé", et parcours spécifique accès santé - PASS), dans les établissements de votre choix, sans les classer.

    Pour certaines formations, vous pouvez formuler des sous-vœux et ainsi candidater auprès de plusieurs établissements pour une même formation et cela sera considéré comme un seul vœu . Vous pouvez choisir un ou plusieurs établissements, sans avoir besoin de les classer. Ce voeu est considéré comme un voeu multiple car il vous permet d'élargir vos choix. Exemple : vous pouvez demander un BTS Management commercial opérationnel ou une CPGE (classe prépa) MPSI dans plusieurs établissements différents, cela sera considéré comme un seul vœu et les établissements correspondent à des sous-vœux.

    Parmi les formations concernées par les sous-vœux, on distingue :

    1/ Les formations dont le nombre de sous-vœux est limité à 10 par vœu, dans la limite de 20 sous-vœux au total :

    • Les BTS et les BUT
    • Les DN MADE
    • Les DCG (diplôme de comptabilité et de gestion)
    • Les classes prépas (CPGE)
    • Les EFTS (Etablissements de Formation en Travail Social)
    • Les DNA (diplôme d'art national)

    2/ Les formations dont le nombre de sous-vœux n’est pas limité (et n'est donc pas pris en compte dans la limite des 20 sous-vœux au total) :

    • Les IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers) et les instituts d'orthophonie, orthoptie et audioprothèse regroupés au niveau territorial.
    • Les écoles d'ingénieurs et de commerce/management qui recrutent sur concours commun
    • Sciences Po / IEP Paris et le réseau des Sciences Po / IEP (Aix, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse)
    • Les parcours spécifiques "accès santé" (PASS) en Ile-de-France
    • Le concours commun des écoles nationales vétérinaires 

    A savoir : pour les IFSI, les instituts en orthoptie, audioprothèse et orthophonie, vous êtes limité à 5 vœux par type de formation.

    Dans votre dossier candidat, un compteur indique clairement le nombre de vœux et de sous-vœux que vous avez formulé. Les sous-vœux illimités ne sont décomptés dans ce compteur.

  • Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux pour des formations en apprentissage (ils s’ajoutent aux 10 autres vœux possibles). Dans votre dossier, les vœux en apprentissage sont répertoriés dans une liste distincte.

    Pour la grande majorité des formations en apprentissage, il n'y pas de date limite pour formuler vos vœux, vous pouvez donc formuler des vœux pour des formations en apprentissage après le 9 mars 2023 et au plus tard jusq'au 12 septembre 2023.

    Comme pour les autres formations, les vœux pour des formations en apprentissage doivent être confirmés pour être pris en compte. Si vous en formulez après le 9 mars 2023, n'oubliez pas de les confirmer : la date limite de confirmation sera indiquée dans votre dossier.

  • Pour sélectionner les formations qui vous intéressent, vous devez vous connecter à votre dossier et cliquer sur le bouton Ajouter un vœu pour accéder au moteur de recherche des formations.

    Pour la session 2023, le moteur de recherche des formations a été rénové pour vous offrir une information plus claire, plus riche et plus transparente.

    Pour faire vos recherches :

    • saisissez des mots clés et/ou précisez vos critères de recherche (type de formation, spécialité/mention, apprentissage, internat, aménagement pour sportif de haut niveau ou pour artiste confirmé etc.) : le résultat de votre recherche s'affiche, y compris sur la carte interactive.
    • affinez le résultat de recherche en zoomant sur la carte pour identifier les formations dans une zone géographique précise.

    Le résultat de recherche donne des premières informations pour chaque formation trouvée :

    • le nombre de places disponibles (information disponible à partir du 18 janvier 2023)
    • le taux d'accès en 2022, c'est à dire le pourcentage des candidats à une formation et qui, en phase principale, avaient un rang dans le classement leur permettant de recevoir une proposition d'admission. 100% signifie que tous les candidats qui voulaient accéder à cette formation ont reçu une proposition d'admission en phase principale.
    • des suggestions de formations similaires pour vous aider à réfléchir et vous permettre d'élargir vos choix
    • le lien vers la fiche détaillée de la formation dans laquelle vous trouverez d'autres informations essentielles à consulter avant de formuler un vœu : le statut de l'établissement, le contenu de la formation, les frais de scolarité, les critères d'analyse des dossiers et leur niveau d'importance, les dates des journées portes ouvertes, etc...

    A partir du 18 janvier 2023, vous pouvez vous connecter à votre dossier et commencer à constituer votre liste de vœux en ajoutant les formations recherchées qui vous intéressent.

    A noter : prenez votre temps, aucun avantage n'est accordé à ceux qui font leurs vœux rapidement, ce qui importe, c'est de formuler vos vœux avant le 9 mars 2023, 23h59 (heure de Paris). N'attendez pas le dernier moment non plus, il est très déconseillé de formuler des vœux dans la précipitation.

  • Cette fiche contient des informations que vous devez lire attentivement avant de formuler votre vœu. Elle est structurée en 6 rubriques clés :

    • Découvrir la formation et ses caractéristiques : vous y trouvez la présentation de la formation, les dates des journées portes ouvertes, les frais de scolarité, les options et langues enseignées, les aménagements prévues pour les candidats ayant un profil particulier, les possibilités d'internat pour les formations qui en proposent.
    • Comprendre les critères d’analyse des candidatures : cette nouvelle rubrique vous permet de connaitre et de visualiser les critères définis par la formation avec deux niveaux de lecture : la grille d’analyse des candidatures qui permet de visualiser l’importance de chaque critère exprimée en pourcentage et le détail des critères avec les éléments pris en compte dans l’analyse des candidatures. Vous trouvez également dans cette rubrique des conseils de la part de la formation sur les parcours conseillés au lycée et le manière d'élaborer son dossier de candidature.
    • Consulter les modalités de candidatures : vous pouvez consulter les conditions nécessaires pour candidater à la formation et pour les formations qui organisent des épreuves écrites et /ou orales les frais de candidature, le descriptif et le calendrier des épreuves et la descriptif du concours.
    • Accéder aux chiffres clés : vous retrouvez tous les chiffres de la session 2022 pour éclairer vos choix:
      • La répartition par type de baccalauréat des candidats qui ont été classés en 2022 par la formation et qui étaient en position de recevoir une proposition d’admission.
      • Le nombre de vœux formulés en 2022
      • Le nombre de places disponibles cette année (à compter du 18 janvier)
      • Un graphique représentant le rythme d’envoi des propositions d’admission lors de la phase d’admission 2022. Pour rappel, pendant la phase d’admission lorsque vous recevez les réponses des formations, les propositions d’admission sont envoyées en continu en fonction de l’évolution des listes d’attente. Ce graphique vous permet d’anticiper le déroulement de cette phase qui débute le 1er juin 2023.
      • Des chiffres clés sur les dispositifs prévus par la loi en faveur de l’égalité d’accès : le taux minimum de lycéens boursiers en 2022, dans les fiches de BTS le taux minimum de bacheliers professionnels en 2022, dans les fiches de BUT le taux minimum de bacheliers technologiques en 2022, pour les licences le taux maximum de non-résidents de l’académie en 2022 . Vous disposerez des taux fixés pour l’année 2023 à compter du 1er juin.
      • Pour les BTS et les mentions complémentaires, vous pouvez consulter des données sur le devenir des étudiants après la formation, notamment le taux d’insertion professionnelle
      • Le taux de passage en 2ème année et le taux de réussite (hormis BTS et mention complémentaire)

    • Connaitre les débouchés professionnels : la formation présente dans cette rubrique les possibilités de poursuite d’étude et/ou d’insertion professionnelle après la formation.
    • Contacter et échanger avec la formation : vous retrouvez dans cette rubrique l’adresse de l’établissement ainsi que tous les contacts utiles : le responsable pédagogique, le référent handicap et des étudiants ambassadeurs
  • L’absence de certaines informations pour quelques formations signifie :

    • que la formation n’est pas concernée par tel ou tel dispositif : par exemple, les taux minimum boursiers, que la loi prévoit à titre obligatoire pour les établissements publics ne s'appliquent aux établissements privés que s'ils l'ont accepté contractuellement. C'est la cas des formations dispensées dans les lycées privés sous contrat avec l'État et dans les EESPIG. Dans quelques formations dispensées par des établissements privés, un tel accord n’était pas applicable en 2022.
    • ou encore que l'information n’est pas disponible ou ne peut utilement être mise à disposition des candidats. Une formation entrant sur Parcoursup en 2023 n’a évidemment pas de données relatives à la session Parcoursup 2022 ou une formation qui a connu un changement profond de mode de recrutement entre deux années peut ne pas disposer d’informations pour 2022 car cela pourrait induire les candidats en erreur.
  • Vous avez la possibilité de formuler uniquement des vœux dans des formations sélectives si cela correspond à votre projet de poursuite d’études. Attention, ces formations ont la possibilité de refuser votre candidature. C’est pourquoi nous vous conseillons d'éviter de ne formuler qu'un seul vœu et de diversifier vos vœux entre des formations sélectives et non sélectives.

    Si vous décidez de ne faire que des vœux pour des formations sélectives, pensez à diversifier vos choix, pour ne pas vous restreindre aux formations les plus demandées. N'hésitez pas à consulter la rubrique "formations similaires" proposée pour chaque formation, cette rubrique peut vous aider à élargir vos recherches.

  • Pour certaines formations, vous pouvez formuler des sous-vœux et ainsi candidater auprès de plusieurs établissements pour une même formation et cela sera considéré comme un seul vœu. Ce voeu est considéré comme un voeu multiple car il vous permet d'élargir vos choix. Vous pouvez choisir un ou plusieurs établissements, sans avoir besoin de les classer. Exemple : vous pouvez demander un BTS Management commercial opérationnel ou une CPGE (classe prépa) MPSI dans plusieurs établissements différents, cela sera considéré comme un seul vœu et les établissements correspondent à des sous-vœux.

    Parmi les formations concernées par les sous-vœux, on distingue :

    1/ Les formations dont le nombre de sous-vœux est limité à 10 par vœu, dans la limite de 20 sous-vœux au total :

    • Les BTS et les BUT
    • Les DN MADE
    • Les DCG (diplôme de comptabilité et de gestion)
    • Les classes prépas (CPGE)
    • Les EFTS (Etablissements de Formation en Travail Social)
    • Les DNA (diplôme d'art national)

    Pour ces formations, la date limite pour modifier le nombre de sous-vœux est le 9 mars 2023 à 23h59 (heure de Paris).

    2/ Les formations dont le nombre de sous-vœux n’est pas limité (et n'est donc pas pris en compte dans la limite des 20 sous-vœux au total) :

    • Les IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers) et les instituts d'orthophonie, orthoptie et audioprothèse regroupés au niveau territorial.
    • Les écoles d'ingénieurs et de commerce/management qui recrutent sur concours commun
    • Sciences Po / IEP Paris et le réseau des Sciences Po / IEP (Aix, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse)
    • Les parcours spécifiques "accès santé" (PASS) en Ile-de-France
    • Le concours commun des écoles nationales vétérinaires 

    Pour ces formations, la date limite pour modifier le nombre de sous-vœux est le 6 avril 2023 à 23h59 (heure de Paris).

    A savoir : pour les IFSI, les instituts en orthoptie, audioprothèse et orthophonie, vous êtes limité à 5 vœux pour chacune de ces formations. Pour plus d'informations, reportez-vous à la question spécifique de la FAQ.

    Pour les vœux formulés concernant Sciences Po / IEP Paris et le réseau des Sciences Po / IEP en région (Aix, Lille, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse), reportez-vous à la question spécifique de la FAQ.

    Dans votre dossier candidat, un compteur indique clairement le nombre de vœux et de sous-vœux que vous avez formulé. Les sous-vœux illimités ne sont décomptés dans ce compteur.

  • On distingue deux types de formations :

    1 / Les formations pour lesquelles le nombre de sous-vœux est limité à 10 par vœu dans la limite de 20 sous-vœux au total :

    • Les BTS, les BUT et les DN MADE sont regroupés à l’échelle nationale. Chaque établissement proposant une même spécialité correspond à un sous-vœu. Pour chaque spécialité de BTS, BUT ou de DN MADE, vous formulez un vœu et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux.
    • Les DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) sont regroupés à l’échelle nationale. Chaque établissement proposant un DCG correspond à un sous-vœu. Pour demander un DCG, vous formulez un vœu et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous- vœux.
    • Les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) sont regroupées par spécialité à l’échelle nationale. Chaque établissement proposant une même spécialité correspond à un sous-vœu d'un vœu. La demande d’une CPGE d’un même établissement avec ET sans internat compte pour un seul sous-vœu. Pour demander une spécialité de CPGE, vous formulez un vœu et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux dans cette spécialité.
    • Les EFTS (Etablissements de Formation en Travail Social) sont regroupés par diplôme d’Etat (DE) à l’échelle nationale. Pour demander un DE dans un EFTS, vous formulez un vœu et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux.
    • Les DNA (diplôme national d'art) proposés par les écoles d’art du ministère de la culture sont regroupés à l'échelle nationale. Pour demander un DNA dans une école, vous formulez un vœu et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux, soit 10 écoles différentes.
    • Pour l'ensemble de ces formations, vous êtes limité à 20 sous-vœux au total. Un compteur de sous-vœux est intégré à votre dossier Parcoursup pour vous permettre de savoir combien de sous-vœux vous avez formulé et éviter que que vous ne dépassiez les limites fixées par la réglementation.

    2/ les formations pour lesquelles le nombre de sous-vœux n’est pas limité (et n'est donc pas pris en compte dans la limite des 20 sous-vœux) :

    • Les IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers) et les instituts d'orthophonie, orthoptie et audioprothèse sont regroupés à l’échelle territoriale (au niveau de l'université). Chaque institut correspond à un sous-vœu.

      Pour demander un institut : vous formulez un vœu correspondant à un regroupement d’instituts. Au sein d'un regroupement, chaque institut correspond à un sous vœu et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité. A savoir : pour les IFSI, les instituts en orthoptie, audioprothèse et orthophonie, vous êtes limité à 5 vœux par type de formation.

      Exemple :

      Vous demandez une formation au sein du regroupement d’IFSI de l’Université Bretagne Sud ( qui comprend 3 instituts). Cette demande compte pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les instituts que vous souhaitez parmi les 3 proposés.

      Vous demandez en plus un autre regroupement d’IFSI : par exemple, le regroupement de l’Université de Rennes ( qui comprend 7 instituts). Cette deuxième demande compte également pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les établissements que vous souhaitez parmi les 7 proposés.

      Au total, vous avez utilisé 2 vœux dans votre liste de vos vœux. Vos sous-vœux portant sur les IFSI que vous avez choisis ne sont pas comptés dans le nombre de 20 sous-vœux maximum autorisés.

      Dans cet exemple, il vous reste 8 vœux et vous pouvez encore formuler 3 vœux maximum correspondant à d'autres regroupements d'IFSI.

    • Les écoles d'ingénieurs et de commerce regroupées en réseau et qui recrutent sur concours commun. Pour demander ces écoles, vous formulez un vœu pour un concours. Chaque école du réseau correspond à un sous-vœu, et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité.
    • Pour le réseau des Sciences Po / IEP recrutant sur concours commun, vous formulez un vœu qui vous permet de candidater automatiquement aux 7 Sciences Po/IEP (Aix, Lille, Lyon qui propose 2 sites, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse) . Vous recevrez une réponse pour chacun des Sciences-Po/IEP du réseau.
    • Pour Sciences Po Paris, vous formulez un vœu qui vous permet de candidater à 2 campus de votre choix en fonction de votre projet. Chaque campus correspond à un sous-vœu et vous recevez une réponse pour chacun des campus.
    • Les parcours spécifiques "accès santé" (PASS) en Ile-de-France sont regroupés à l’échelle régionale. Pour demander un PASS en Ile-de-France, vous formulez un vœu qui compte pour un vœu . Chaque PASS proposé par les UFR médicales de la région correspond à un sous-vœu et le nombre de sous-vœux pouvant être demandé n'est pas limité.

    A noter : lorsque les sous-vœux sont illimités, la date limite pour modifier le nombre de sous-vœu est le 6 avril 2023 à 23h59 (heure de Paris).

  • Non. Sauf quelques exceptions, pour la très grande majorité des licences, deux candidatures pour une même licence dans l’université X et l’université Y comptent pour 2 vœux.

  • Lorsque les écoles d'ingénieurs et de commerce/management sont regroupées en réseau et recrutent sur concours commun, vous formulez un vœu pour un concours. Dans votre dossier ce vœu compte pour un vœu sur les 10 maximum autorisés.

    Chaque école du réseau correspond à un sous-vœu, et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité. Vous devez cocher chaque sous-vœu qui vous intéresse.

    Pour les autres écoles qui ne sont pas regroupées et qui ne recrutent pas sur concours commun, vous formulez un vœu par école. Si elles ne sont pas référencées sur Parcoursup, vous effectuez votre candidature directement auprès de ces écoles.

  • Chaque établissement proposant une même spécialité de CPGE correspond à un sous-vœu. La demande d’une CPGE d’un même établissement avec ET sans internat compte pour un seul sous-vœu.

    Pour demander une spécialité de CPGE, vous formulez un vœu et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux dans cette spécialité. Le vœu compte pour 1 vœu parmi les 10 maximum autorisés.

    A noter : pour l'ensemble des formations en BTS, BUT, classe prépa, DN MADE, DCG et EFTS, vous êtes limité à 20 sous-vœux maximum au total. Un compteur dans votre dossier vous permet de suivre le nombre de vœux et sous-vœux formulés.

    Exemple : vous demandez la CPGE MPSI (mathématiques, physiques et sciences de l’ingénieur) dans un lycée A à Paris sans internat, dans un autre lycée B à Paris sans internat et dans un troisième lycée C à Marseille, cette fois-ci avec internat et sans internat. Ces demandes comptent pour 1 vœu et 3 sous-vœux.

    Concernant la classe préparatoire Economique et commerciale voie générale (ECG), lorsque vous choisissez un établissement, vous devez indiquer le ou les binômes d'options qui vous intéressent en mathématiques et en sciences humaines et sociales. Que vous choisissiez un ou plusieurs binômes d'options, cela compte toujours pour un sous-vœu et vous recevrez une réponse pour chaque binôme d'options demandé.

  • Les IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers) sont regroupés à l’échelle territoriale (au niveau de l'université). Chaque institut correspond à un sous-vœu.

    Pour demander un institut : vous formulez un vœu correspondant à un regroupement d’institut. Vous êtes limité à 5 regroupements maximum.

    Au sein d'un regroupement, chaque institut correspond à un sous vœu et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité. Vous devez cocher chaque sous-vœu qui vous intéresse.

    Exemple :

    Vous demandez une formation au sein du regroupement d’IFSI de l’Université Bretagne Sud (qui comprend 3 instituts). Cette demande compte pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les instituts que vous souhaitez parmi les 3 proposés.

    Vous demandez en plus un autre regroupement d’IFSI : par exemple, le regroupement de l’Université de Rennes (qui comprend 7 instituts). Cette deuxième demande compte également pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les établissements que vous souhaitez parmi les 7 proposés.

    Au total, vous avez utilisé 2 vœux dans votre liste de vos vœux. Vos sous-vœux portant sur les IFSI que vous avez choisis ne sont pas comptés dans le nombre de 20 sous-vœux maximum autorisés.

    Dans cet exemple, il vous reste 8 vœux et vous pouvez encore formuler 3 vœux maximum correspondant à d'autres regroupements d'IFSI.

    A savoir :

    L’examen des dossiers par les IFSI repose en particulier sur les compétences scolaires, relationnelles acquises au lycée et en dehors du lycée, lors d’un stage ou d’une expérience en milieu sanitaire ou médico-social. Vous êtes vivement invité à décrire vos compétences et expériences dans votre projet de formation motivé pour chacun de vos vœux et dans la rubrique « activités/centres d’intérêt » de votre dossier.

    Conseil : ne formulez des vœux que pour des instituts pour lesquels vous êtes réellement intéressés. Ex : il n'est pas utile de faire des vœux pour des groupements situés dans des territoires où vous ne souhaitez ou ne pouvez vous rendre si vous recevez une proposition d'admission.

    Point d'attention : les titulaires du diplôme d'État d'aide-soignant qui ne ne sont pas par ailleurs titulaires du diplôme baccalauréat ne peuvent candidater sur Parcoursup. Lorsque ces titulaires du DEAS justifient d'une durée minimum de trois ans de cotisation à un régime de protection sociale, ils sont éligibles au recrutement par la voie professionnelle continue et peuvent candidater à ce recrutement qui leur est dédié directement sans passer par Parcoursup. Vous pouvez retrouver les dates et modalités de recrutement pour la voie professionnelle auprès de votre région.

  • Sont concernés les candidats qui souhaitent commencer une formation en soins infirmiers dans le cadre de la formation initiale, à savoir les lycéens en terminale, apprentis, étudiants en réorientation, titulaires du baccalauréat en reprise d’études sauf quand leur formation s’inscrit dans le cadre de la formation professionnelle continue. Cette répartition est sans lien avec l’organisation du financement des études.

    Les candidats relevant de la formation professionnelle continue (promotion, reconversion, reprise d’activité professionnelles..) font l’objet de modalités d’admission spécifiques, hors Parcoursup.

    Point d'attention : les titulaires du diplôme d'Etat d'aide soignant qui ne ne sont pas titulaires par ailleurs du diplôme baccalauréat ne peuvent candidater sur Parcoursup. Lorsque ces titulaires du DEAS justifient d'une durée minimum de trois ans de cotisation à un régime de protection sociale, ils sont éligibles au recrutement par la voie professionnelle continue et peuvent candidater à ce recrutement qui leur est dédié directement sans passer par Parcoursup. Vous pouvez retrouver les dates et modalités de recrutemeent pour la voie profesisonnelle aupres de votre région.

    En cas de doute, nous vous invitons à prendre directement contact avec l’établissement qui vous intéresse.

  • Pour les formations paramédicales (diplômes d'Etat et certificats de capacité), vous êtes limité à 5 vœux par filière.

    Les instituts d'orthophonie, orthoptie et audioprothèse sont regroupés à l’échelle territoriale Chaque institut correspond alors à un sous-vœu.

    Pour demander une formation : vous formulez un vœu correspondant à un regroupement d’institut. Vous êtes limité à 5 regroupements maximum.

    Au sein d'un regroupement, chaque institut correspond à un sous vœu et le nombre de sous-vœux pouvant être demandés n’est pas limité. Vous devez cocher chaque sous-vœu qui vous intéresse.

    Exemple :

    Vous demandez une formation au sein du regroupement de formations d'orthophonie de Nouvelle Aquitaine (qui comprend 3 instituts). Cette demande compte pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement les instituts que vous souhaitez parmi les 3 proposés.

    Vous demandez en plus un autre regroupement de formation d'orthophonie : par exemple, le regroupement Occitanie ouest (qui comprend 1 institut). Cette deuxième demande compte également pour 1 vœu. Vous choisissez au sein de ce regroupement l'institut proposé.

    Au total, vous avez utilisé 2 vœux dans votre liste de vos vœux. Il vous reste 8 vœux et vous pouvez encore formuler 3 vœux maximum correspondant à d'autres regroupements de formations d'orthophonie.

    Les instituts d’ergothérapeute, pédicure-podologue, psychomotricien, technicien de laboratoire médical (DE) et les instituts de formation de manipulateurs d’électroradiologie médicale (IFMEM) ne sont pas regroupés (sauf quelques instituts de psychomotriciens).

    Pour demander une de ces formations, vous formulez un vœu par institut. Vous êtes limité à 5 vœux par filière. Chaque vœu compte pour 1 parmi les 10 autorisés au total.

    A savoir pour ces formations :

    • L’examen des dossiers par ces instituts repose en particulier sur les compétences scolaires, relationnelles acquises au lycée et en dehors du lycée, lors d’un stage ou d’une expérience en milieu sanitaire ou médico-social.
    • Vous pouvez décrire vos compétences et expériences dans votre projet de formation motivé pour chacun de vos vœux et dans la rubrique « activités/centres d’intérêt » de votre dossier.
  • Les EFTS (Etablissements de Formation en Travail Social) sont regroupés par diplôme d’Etat (DE) à l’échelle nationale.

    Chaque établissement proposant un même DE correspond à un sous-vœu.

    Pour demander un DE dans un EFTS, vous formulez un vœu et et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux. Chaque sous-vœu correspond à un établissement. Ce vœu compte pour 1 parmi les 10 maximum autorisés.

    A noter : pour l'ensemble des formations en BTS, BUT, Classe prépa, DN MADE, DCG et EFTS, vous êtes limité à 20 sous-vœux maximum au total. Un compteur dans votre dossier vous permet de suivre le nombre de vœux et sous-vœux formulés.

  • Sont concernés les candidats qui souhaitent commencer une formation en travail social dans le cadre de la formation initiale, à savoir les lycéens en terminale, apprentis, étudiants en réorientation ou les titulaires du baccalauréat en reprise d’études sauf quand leur formation s’inscrit dans le cadre de la formation professionnelle continue.

    Les candidats relevant de la formation professionnelle continue (promotion, reconversion, reprise d’activité professionnelles..) font l’objet de modalités d’admission spécifiques, hors Parcoursup. En cas de doute, nous vous invitons à prendre directement contact avec l’établissement.

  • Les formations aux métiers de la culture (architecture et paysage, patrimoine, arts, arts plastiques, spectacle vivant, cinéma, audiovisuel, multimédia, etc.) sont présentes sur la plateforme Parcoursup et visibles dans le moteur de recherche Parcoursup.

    Pour les écoles d’art du ministère de la culture, les candidatures s’effectuent par Parcoursup. Ces écoles sont regroupées à l’échelle nationale. Chaque école proposant un même DNA (diplôme national d’art) correspond à un sous-vœu. Pour demander un DNA dans une école d’art du ministère de la culture, vous formulez un vœu multiple et vous pouvez choisir jusqu’à 10 sous-vœux. Ce vœu multiple compte pour 1 parmi les 10 maximum autorisés.

    Pour la majorité des formations du spectacle vivant, les candidatures doivent se faire hors Parcoursup directement auprès des établissements : les modalités de candidature sont précisées sur la fiche Parcoursup de ces écoles.

  • Les écoles nationales vétérinaires organisent un concours post-bac et proposent 4 écoles.

    Ce concours est réservé aux candidats ressortissant d'un Etat membre de l'Union européenne (U.E), d’un Etat de l'Espace économique européen (E.E.E), de la Confédération Suisse, de Monaco ou d’Andorre, qui sont élèves de terminale, série générale, qui passent pour la première fois leur baccalauréat français cette année, ou qui préparent à l'étranger un diplôme de fin d’études secondaires équivalant au baccalauréat.

    Pour formuler un vœu pour une école nationale vétérinaire, vous formulez un vœu qui vous permet de candidater à une ou plusieurs écoles nationales vétérinaires et qui ne compte que pour un vœu parmi les 10 autorisés.

    Vous sélectionnez via le moteur de recherche des formations l’école qui vous intéresse et vous l’ajoutez à votre liste de vœu. Avant d’enregistrer votre vœu, il vous est demandé de préciser si vous souhaitez candidater aux autres écoles du concours commun. Ces écoles correspondent à des sous-vœux qui ne sont pas décomptés dans votre dossier. Vous recevrez une réponse pour chacune des écoles demandées.

    Pour en savoir plus sur les écoles nationales vétérinaires

  • Ce blocage est normal, c'est que vous ne répondez pas à une ou plusieurs des conditions réglementaires pour candidater :

    - si vous êtes en terminale :

    seuls les candidats préparant le baccalauréat de la filière générale (ou tout autre diplôme étranger de fin d’études secondaires équivalant au baccalauréat) sont éligibles, et cela doit être leur première présentation du baccalauréat général. Par ailleurs, l'exercice de la profession vétérinaire et donc les études vétérinaires sont réservées aux candidats ayant la nationalité d'un Etat membre de l'Union européenne (U.E), d’un Etat de l'Espace économique européen (E.E.E), de la Confédération Suisse, de Monaco ou d’Andorre.

    Les renseignements sur les autres voies d’accès sont disponibles sur le site des autres concours agro-véto.

    - si vous êtes déjà dans l'enseignement supérieur ou en réorientation :

    vous ne pouvez pas candidater car le concours post-baccalauréat est réservé aux élèves de terminale, série générale, inscrits pour la première fois en classe de terminale. L’accès via Parcoursup est refusé à tous les candidats ayant passé le baccalauréat antérieurement.

    Les renseignements sur les autres voies d’accès sont disponibles sur lle site des autres concours agro-véto.

  • Sciences Po / IEP Paris organise un entretien et propose 9 campus. Pour y candidater, vous formulez un vœu et vous pouvez selectionner jusqu'à 2 campus. Vous recevez une réponse pour chaque campus. Chaque campus correspond à un sous-vœu qui n'est pas décompté dans votre nombre total de sous-vœux.

    Pour les autres Sciences Po / IEP, voici les modalités prévues:

    • Sciences Po / IEP Bordeaux propose deux types de formations (cursus général et filière intégrée binationale) qui compteront chacune pour un vœu unique
    • Sciences Po / IEP Grenoble : le vœu Sciences Po Grenoble compte pour un vœu
    • Le Réseau des 7 Sciences Po / IEP (Aix, Lille, Lyon (qui propose deux sites : Lyon et Saint-Etienne), Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg et Toulouse) organise un recrutement commun. Pour demander ces formations, vous formulez un vœu qui vous permet de candidater automatiquement pour les 8 sites du Réseau. Vous recevrez une réponse pour chacun des sites du réseau. Chaque site d'études correspond à un sous-vœu et les 8 sous-vœux ne sont pas décomptés dans votre dossier.

    Pour l’IEP de l’Université Paris Est Créteil de Fontainebleau (77) : le vœu Diplôme d'Université - Institut d’études politiques – Sciences Humaines et Sociales - Grade Master – Cursus général compte pour un seul vœu.

  • Différentes voies d’accès aux études de santé sont proposées pour diversifier les profils des étudiants sélectionnés et garantir à tous des poursuites d’études et des perspectives d’insertion professionnelle variées. Vous pouvez accéder aux formations de maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie ou kinésithérapie après une, deux ou trois années d’études supérieures.

    Deux types de parcours sont proposés par les universités : un parcours spécifique "accès santé" (PASS) ou une licence avec un "accès santé" (L.AS).

    On distingue :

    1-Une licence avec un « accès santé » (LAS) :

    Le moteur de recherche Parcoursup vous permet de trouver la licence avec un accès santé (LAS) qui vous convient : vous pouvez effectuer une recherche sur le type de formation "Etudes de santé" ou saisir directement des mots clés (ex : médecine, dentaire, sage-femme etc.) ou LAS. Vous recherchez bien sûr la mention de licence qui correspond le mieux à vos projets et vos points forts parmi les différentes mentions de licence (ex : Lettres, Droit, SVT, Gestion-économie, etc.) qui proposent un "accès santé".

    Consultez la fiche de la formation trouvée pour vérifier qu'elle permet de candidater aux filières de santé qui vous intéressent (maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie, kinésithérapie). Un logo permet de l'identifier clairement : chaque couleur correspond à une filière de santé rappelée dans la légende.

    Vous pouvez également consulter dans la fiche la partie "débouchés professionnels" dans laquelle la formation indique également les filières de santé auxquelles vous pourrez candidater.

    Exemple :vous choisissez une licence de physique qui propose l’option « accès santé » à l’université X. Lorsque vous ajoutez ce vœu dans votre liste, vous devez aussi choisir, en les cochant, un ou les deux sous-vœux proposés : la licence de physique et la licence de physique avec un « accès santé ». Cette demande compte pour un vœu et les sous-vœux ne sont pas comptés dans le nombre maximum de sous-vœux autorisés. Lors de la phase d'admission, l’université X pourra vous envoyer une réponse pour la licence de physique et une réponse pour la licence de physique avec un accès santé (LAS) si vous avez choisi ces deux sous-vœux.

    2-Un parcours spécifique « accès santé » avec une option d’une autre discipline (PASS) :

    Ces parcours "accès santé" sont organisés dans les universités ayant des facultés de santé.

    Le moteur de recherche Parcoursup vous permet de trouver le PASS avec l'option qui vous convient : vous pouvez effectuer une recherche sur le type de formation "Etudes de santé" ou saisir directement des mots clés (ex : médecine, dentaire, sage-femme etc.) ou PASS. Vous choisissez un parcours spécifique santé (PASS) qui propose une option correspondant à vos points forts et à vos autres projets éventuels (exemple : option droit, option biologie, option langues…). Chaque PASS peut comprendre une ou plusieurs options.

    Consultez la fiche de la formation trouvée pour vérifier qu'elle permet de candidater aux filières de santé qui vous intéressent (maïeutique, médecine, odontologie, pharmacie, kinésithérapie). Un logo permet de l'identifier clairement : chaque couleur correspond à une filière de santé rappelée dans la légende. Vous pouvez également consulter dans la fiche la partie "débouchés professionnels" dans laquelle la formation indique également les filières de santé auxquelles vous pourrez candidater.

    Lorsque vous ajoutez ce PASS dans votre liste de vœux , il vous est demandé de cocher la ou les options du PASS sur lesquelles vous souhaitez candidater. Cette demande en PASS compte pour un vœu et les sous-vœux relatifs aux options ne sont pas comptés dans le nombre maximum de sous-vœux autorisés.

    Exemple :vous choisissez le PASS de l’université Y. Au moment où vous ajoutez ce vœu dans votre liste, vous devez ensuite choisir parmi tous les sous-vœux relatifs aux options proposées dans le cadre de ce PASS, celui ou ceux qui vous intéressent . Cette demande compte pour un vœu et les sous-vœux ne sont pas décomptés. L’université Y vous enverra une réponse pour chaque option demandée.

    Cas particulier pour les PASS en Ile-de-France :

    Pour demander un PASS en Ile-de-France, vous formulez un vœu et le nombre de PASS Ile-de-France pouvant être demandés n'est pas limité. Les PASS Ile-de-France ne sont pas décomptés dans le nombre de sous vœux maximum autorisé.

    En savoir plus sur les études de santé

  • Vous pouvez librement supprimer ou ajouter des vœux dans votre liste de vœux jusqu'au 9 mars 2023 (23h59 heure de Paris). Après cette date vous ne pourrez plus ajouter de vœux, ni en remplacer . Vous pourrez toujours après cette date supprimer des vœux qui ne vous intéressent plus tant qu'ils ne sont pas confirmés.

    La date limite pour confirmer chacun de vos vœux est le 6 avril 2023 (23h59 heure de Paris).

  • Non, vous ne pouvez plus formuler de vœux après le 9 mars 2023 23h59, heure de Paris.

    Toutefois, vous avez la possibilité jusqu'au 6 avril (23h59 Heure de Paris) :

    • d’ajouter ou supprimer une option pour certaines licences, notamment les PASS et les LAS
    • de changer vos choix de campus pour Sciences Po / IEP Paris (à noter, vous pouvez en sélectionner deux maximum)
    • d’ajouter ou de supprimer des sous-vœux pour les formations dont le nombre de sous-vœux est illimité (les écoles de commerce/management et les écoles d’ingénieurs, le réseau des Sciences Po / IEP en région, les IFSI et les instituts d'orthophonie, orthoptie et audioprothèse, les écoles nationales vétérinaires)
      • A noter: les sous-vœux dont le nombre est limité à 20 au total (BTS, BUT, classe prépa, DN MADE, DCG, EFTS) doivent être formulés au plus tard le 9 mars 2023 (23h59 Heure de Paris).

  • Dans votre dossier Parcoursup, vous devez renseigner les rubriques suivantes avant le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris) :

    Les informations concernant votre profil et votre scolarité. Pour les lycéens scolarisés en France, y compris via le CNED (scolarité réglementée), ou dans un lycée français à l'étranger (AEFE) et les étudiants qui ont récupéré leur dossier de l'année dernière, ces informations sont remontées automatiquement au moment de leur inscription.

    A noter pour tous les candidats : dans l'onglet scolarité, vous pouvez indiquer dans la rubrique "Eléments liés à la scolarité" des informations importantes (stages, année à l'étranger ou des problèmes de santé ou familiaux...) et que vous souhaitez faire connaitre aux formations qui examineront votre dossier.

    La rubrique Mes activités et centres d'intérêt est destinée à vous permettre de valoriser vos expériences professionnelles et personnelles, ainsi que les compétences extrascolaires. Cette rubrique est facultative mais c'est un vrai plus pour votre dossier : elle permet de se démarquer, de parler davantage de soi et mettre en avant des qualités ou des expériences qui vous sont propres et qui ne transparaissent pas dans les bulletins scolaires. Vous pouvez faire état de titres et certificats dont vous êtes titulaires (vous serez amené à les produire lors de l'inscription si vous en avez fait état).

    Le projet de formation motivé pour chaque vœu formulé : il s'agit d'expliquer, en quelques lignes, ce qui vous motive et d'expliciter les démarches faites pour connaître les formations qui vous interessent. La rédaction de ce projet de formation motivé est l'occasion d'échanges avec vos professeurs. Il est d'autant plus pertinent qu'il renseigne sur vous, votre choix et votre motivation. C'est une expression personnelle qui est attendue de vous et pas une rédaction théorique.

    La rubrique Préférence et autres projets : les informations qui y sont renseignées sont confidentielles et ne sont donc pas transmises aux formations. Elles ne serviront donc pas pour l'examen de vos vœux mais elles permettent un meilleur accompagnement et suivi de votre dossier par l'équipe Parcoursup et les services académiques.

    L'attestation de passation du questionnnaire d'auto-évaluation "Droit" et "mentions de Sciences" : si vous formulez des vœux pour des licences de droit ou de sciences, vous devez répondre à un questionnaire d'auto-évaluation (le lien vers le questionnaire est accessible depuis Parcoursup pour chaque formation concernée) et joindre dans votre dossier Parcoursup l’attestation qui vous sera fournie au plus tard le 6 avril 2023 23h59, (heure de Paris). Le résultat de l'auto-évaluation ne concerne que vous, il ne sera pas connu des formations pour lesquelles vous formulerez un vœu .

    Par ailleurs, Les formations peuvent demander des pièces complémentaires qu'elles jugent nécessaires pour l'examen de votre dossier. Celles-ci sont systématiquement listées sur la fiche de formation concernée et vous devez avoir renseigné ces éléments dans votre dossier Parcoursup au plus tard le 6 avril 2023 23h59, (heure de Paris).

  • Vous avez jusqu'au 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris) pour compléter votre dossier et confirmer chacun de vos vœux. Pour rappel : vous ne pouvez plus formuler de vœux après le 9 mars 2023 23h59 (heure de Paris) mais vous disposez d'un délai supplémentaire pour finaliser votre dossier et confirmer vos vœux.

    A noter : sachez que vous ne pouvez pas confirmer vos vœux tant que votre dossier Parcoursup n'est pas finalisé.

  • Parcoursup vous garantit la liberté de formuler vos vœux et n’exige donc aucune hiérarchisation des vœux afin de vous permettre de candidater pour les formations qui vous intéressent vraiment. Vous recevez ainsi une réponse de la part de chacune des formations que vous demandez.

    Pour exprimer votre motivation, pour chaque vœu formulé, vous devez donc expliquer, en quelques lignes, pourquoi vous avez retenu cette formation, quels sont vos atouts pour y réussir : qualités et compétences, intérêt au regard de votre projet personnel ou professionnel expériences passées, démarches conduites (entretiens, recherches sur Internet, etc.) pour connaître cette formation.

    Vous rédigez votre projet de formation motivé en 1 500 caractères maximum (hormis quelques rares formations de CPGE qui peuvent vous demander une rédaction plus longue).

    Cette démarche vous permettra avant tout de réfléchir à ce qui vous intéresse dans telle ou telle formation, au moment de la formulation d’un vœu.

    Vos enseignants et en particulier votre professeur principal ainsi que les psychologues de l’éducation nationale sont présents pour vous accompagner dans cet exercice de rédaction, n’hésitez pas à les solliciter. Les services d’orientation à l’université peuvent aussi vous accompagner si vous êtes étudiant en réorientation. Vous avez jusqu'au 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris) pour renseigner vos projets de formation motivés.

    Important : vous n'avez pas à renseigner vos nom et prénom dans le projet de formation motivé. C'est inutile et cela contrevient aux régles sur l'anonymisation des dossiers

    Consultez cette vidéo pour obtenir des conseils de la part des responsables de formations supérieures pour rédiger vos projets de formation motivés.

  • Dans la rubrique « Eléments liés à ma scolarité » rubrique scolarité/année 2022-2023), vous avez la possibilité de saisir les informations que vous jugez importantes de faire connaître aux établissements qui examineront votre dossier : il peut s’agir d'une scolarité atypique que vous voulez expliciter, de problèmes de santé (maladie, dépression, invalidité temporaire…), de problèmes familiaux (décès, maladie, conflit…) ou de tout autre événement qui aura affecté durablement votre scolarité, en positif ou non et dont vous souhaitez faire part, pour permettre une juste appréciation de votre candidature.

    Vous devez renseigner cette rubrique avant le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris)

  • Si vous êtes lycéen boursier, cette information est renseignée automatiquement dans votre dossier Parcoursup.

    Si vous ne voyez pas l’indication « Boursier » dans la rubrique « Informations Bourse » de votre dossier alors que vous êtes effectivement boursier, vous devez demander à votre lycée de saisir cette information dans votre dossier Parcoursup avant le 6 avril 2023, date limite pour compléter votre dossier. Cette information est importante car conformément à la loi des places sont priorisées sur Parcoursup pour les lycéens boursiers dans la plupart des formations, y compris les formations sélectives.

  • Cette rubrique à renseigner avant le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris) vous permet de compléter votre dossier avec des éléments qui ne sont pas liés à votre scolarité, que vous soyez lycéen, étudiant en réorientation ou en reprise d’études.

    Cette rubrique est un véritable atout supplémentaire pour votre dossier : elle permet de se démarquer, de parler davantage de soi et mettre en avant des qualités qui ne transparaissent pas dans les bulletins scolaires. Elle est facultative mais nous invitons chaque candidat à la renseigner.

    Elle peut être utilisée par tous types de formation mais elle revêt une importance plus particulière pour les formations pour lesquelles la qualité du bulletin n’est pas le critère premier ou qui attachent une importance particulière à votre motivation pour le choix de la formation.

    Peuvent y être mentionnées des activités péri- ou extra-scolaires, des stages ou des emplois comme des engagements associatifs ou de service civique, l’implication dans une Cordée de la réussite, la participation à un concours, toute pratique culturelle ou sportive … Les certifications éventuellement obtenues comme le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur), la formation aux premiers secours et tout titre ou diplome y ont toute leur place. Dans cette rubrique, vous pouvez également mentionner des cours suivis à distance (MOOC), l’apprentissage ou l’approfondissement d’une langue hors de l’école, des séjours linguistiques.

    Attention, lors de votre inscription dans l’établissement, des justificatifs peuvent vous être demandés pour vérifier la validité des titres ou diplômes que vous avez indiqué posséder.

  • Si vous êtes en terminale, vos bulletins scolaires sont transmis par votre lycée et les notes du baccalauréat sont transmises par le rectorat à la plateforme.

    A noter : vous ne pourrez pas confirmer vos vœux tant que votre lycée n'a pas transmis votre bulletin scolaire du 2nd trimestre (ou 1er semestre) à la plateforme. Nous vous invitons à vérifier les notes pré-renseignées et à signaler à votre établissement les éventuelles erreurs afin qu'il puisse les rectifier.

    Si votre établissement ne transmet pas vos bulletins dans la plateforme, vous devez alors saisir vous-même vos bulletins scolaires qui pourront vous être demandés au moment de votre inscription.

    Si vous êtes étudiant en recherche d'une réorientation et que vous avez récupéré votre dossier de l'année dernière : vos bulletins et notes du baccalauréat sont déjà pré-renseignés et vous pourrez éventuellement saisir les notes de votre 1ere année d'enseignement supérieur. Si vous n'avez pas récupéré votre dossier de l'année dernière, vous devez saisir les bulletins correspondants.

    Si vous avez suivi votre scolarité à l'étranger, vous devez saisir vos bulletins scolaires. Pour les bulletins d’un autre format que la notation sur 20, vous avez la possibilité dans Parcoursup de sélectionner le bon format au moment où vous renseignez vos notes dans votre dossier (format de notation sur 5, 10, 20, 100, A/B/C…) .Certaines formations peuvent vous demander également le téléversement de vos bulletins scolaires (niveau Première, Terminale et Supérieur) correspondant à votre scolarité.

    Si vous êtes candidat non scolarisé (en reprise d'étude), vous n'avez pas de bulletin à renseigner.

  • La rubrique « Préférence et autres projets » est composée de deux parties qui devront obligatoirement être remplies pour finaliser votre dossier candidat. Les informations qui y sont renseignées sont confidentielles et ne sont donc pas transmises aux formations. Elles ne serviront donc pas lors de l'examen de vos vœux. Elles permettent en revanche un meilleur accompagnement et suivi de votre dossier par l'équipe Parcoursup et les services académiques. Vous devez renseigner cette rubrique avant le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris).

    Préférence : dans cette première partie à renseigner, vous devez exprimer en quelques phrases votre ou vos préférences entre les vœux formulés ou exprimer un domaine que vous privilégiez. Ces informations seront utiles pour les commissions académiques d’accès à l’enseignement supérieur (CAES), chargées de faire des propositions à des candidats n’ayant pas reçu de proposition d’admission – et uniquement pour elles (les formations n’ont pas connaissance de la « préférence » des candidats).

    Autres projets : dans cette seconde partie, intitulée « Autres projets », vous devez indiquer si vous avez déjà candidaté ou envisagé de candidater à des formations hors Parcoursup. Vous devez également préciser si vous avez des projets professionnels ou personnels, en dehors de la plateforme (entrée sur le marché du travail, année à l’étranger, service civique, …).

  • Afin d’accompagner les candidats en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant qui souhaitent poursuivre des études supérieures, plusieurs dispositifs ont été mis en place sur Parcoursup en concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap.

    - Un référent handicap est disponible pour chaque formation référencée sur Parcoursup (leurs coordonnées sont précisées sur chaque fiche de formation accessible via le moteur de recherche des formations sur Parcoursup.fr). Le rôle de ce référent est de répondre à vos questions sur les aménagements possibles pour faciliter votre poursuite d’études. N'hésitez pas à le solliciter dès que vous commencez à formuler vos vœux. Sachez par ailleurs que de nombreux établissements détaillent également sur leur fiche de présentation Parcoursup (dans la partie "accueil et accompagnement des étudiants en situation de handicap") les dispositifs qu’ils mettent en place pour accueillir et accompagner des étudiants en situation de handicap.

    - Une fiche de liaison à renseigner pour faciliter et mieux préparer votre rentrée étudiante : cette fiche, qui n'est pas obligatoire, s'adresse à tous les candidats en situation de handicap ou atteints d'un trouble de santé invalidant qui sont inscrits sur Parcoursup. Accessible depuis votre dossier au moment de votre inscription puis à tout moment dans la rubrique "Profil", vous pouvez si vous le souhaitez la renseigner au moment de votre inscription entre le 18 janvier et le 6 avril 2023, pour expliquer votre situation. Cette fiche pourra être utile, si, à partir du 1er juin 2023, vous ne trouvez pas de formation adaptée à vos besoins particuliers et que votre situation justifie une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée. En effet, dans ce cas, vous pouvez solliciter depuis votre dossier Parcoursup la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie pour demander le réexamen de votre dossier. Si vous avez préalablement renseigné cette fiche de liaison, elle sera alors automatiquement transmise à la CAES en charge du réexamen de votre dossier.

    Si vous ne l’avez pas renseigné lors de votre inscription, vous pourrez tout de même saisir la CAES à partir du 1er juin 2023. Des informations complémentaires sur votre situation vous seront demandées à ce moment-là.

    Important : cette fiche ne sera pas transmise aux formations que vous demandez et ne sera donc pas utilisée pour l’examen de votre dossier.

    à partir du 1er juin 2023, une fois que vous aurez accepté définitivement la proposition d’admission dans la formation que vous souhaitez, la plateforme vous proposera de renseigner la fiche de liaison (ou de la compléter si vous l'aviez déjà renseignée au moment de votre inscription) en précisant vos besoins pour la rentrée. Vous pourrez ainsi demander à la plateforme de la transmettre directement au référent handicap de votre établissement d’accueil afin qu'il procède avec vous à une première évaluation de vos besoins. Il pourra ensuite vous présenter les dispositifs d’accompagnement dont vous pourriez bénéficier.

  • Si vous formulez des vœux pour des licences de droit ou de sciences, vous devez répondre à un questionnaire d'auto-évaluation (le lien vers le questionnaire est accessible depuis Parcoursup pour chaque formation concernée) et joindre dans votre dossier Parcoursup l’attestation qui vous sera fournie.

    14 licences de sciences sont concernées : informatique, mathématiques, physique, chimie, physique-chimie, sciences de la vie, sciences de la terre, sciences de la vie et de la terre, électronique-énergie électrique et automatique, mécanique , génie civil, sciences et technologies, sciences pour la santé et sciences pour l'ingénieur), des questionnaires d’auto-évaluation à remplir sont prévus sur Parcoursup.

    Ces questionnaires sont des outils à caractère strictement informatif et pédagogique qui vous permettent d'avoir un premier aperçu des types de connaissances et de compétences à mobiliser pour bien réussir leur entrée en licence de droit ou dans l’une des 14 mentions de licences scientifiques.

    Les résultats au questionnaire ne sont pas communiqués aux formations auxquelles vous candidatez : ils n'appartiennent qu’au seul candidat.

    Si vous formulez un vœu pour une de ces formations, vous devez donc répondre au questionnaire (le lien vers le questionnaire est accessible depuis la fiche de formation concernée sur Parcoursup à partir du 18 janvier 2023) et joindre l’attestation qui vous sera fournie dans votre dossier Parcoursup, avant le 6 avril 2023 (23h59, heure de Paris) au plus tard.

  • Une Cordée de la réussite est un dispositif qui vise à renforcer l’égalité des chances. L’objectif est de susciter l'ambition scolaire des élèves en luttant contre l'autocensure. Des établissements d’enseignement supérieur nouent des partenariats avec des collèges et des lycées pour proposer à leurs élèves de bénéficier d’actions avec l’objectif de favoriser leur accès à l’enseignement supérieur (tutorat assuré par des étudiants, visites d’établissements d’enseignement supérieur, sorties culturelles…). Les publics prioritaires sont les élèves scolarisés en éducation prioritaire ou en quartiers prioritaires politique de la ville (QPV), les collégiens et lycéens de zone rurale et isolée et les lycéens professionnels.

  • Si vous avez participé à une Cordée de la réussite durant votre parcours au lycée, vous pouvez valoriser cet engagement de plusieurs manières dans votre dossier Parcoursup :

    • le proviseur de votre lycée doit mentionner dans les éléments de scolarité de votre dossier votre participation à une Cordée de la réussite. Ensuite, lors de la constitution de votre dossier de candidature sur Parcoursup, il vous sera demandé si vous souhaitez que cette information apparaisse parmi les éléments du dossier qui sera adressé aux formations pour lesquelles vous formulez des vœux. L’affichage de cette information dans votre dossier de candidature relève entièrement de votre décision. Chaque formation indique sur sa fiche de formation si la participation des lycéens à une Cordée de la réussite fait partie des éléments pris en compte dans l'examen et le classement des candidatures. Il vous est donc conseillé de mentionner cette participation.
    • vous pouvez également valoriser votre participation d’une part dans votre « Projet de formation motivé » (associé à chaque vœu) et d’autre part dans la rubrique « Activités et centres d’intérêt » de votre dossier.
  • Pour chaque formation, les critères d'analyse des candidatures sont précisés dans la fiche formation, rubrique Connaitre les critères d'analyse des candidatures. Si une formation prend en compte la participation à une cordée de la réussite, cette information est précisée dans cette rubrique.

  • Lors de la constitution de votre dossier sur Parcoursup, si cette information n'est pas indiquée alors que vous avez effectivement participé à ce dispositif durant votre parcours au lycée (en seconde et/ou en 1ère et/ou en terminale), vous devez demander à votre lycée d’effectuer la saisie de cette information dans votre dossier Parcoursup. Vous pourrez ensuite confirmer que vous souhaitez que cette information soit communiquée aux formations supérieures que vous avez sélectionnées. Pensez à vérifier votre dossier pour que la correction soit effectuée avant la date limite de confirmation des vœux.

  • Les élèves souhaitant renforcer leurs compétences en langues et approfondir leurs connaissances des pays concernés, peuvent au lycée suivre des parcours spécifiques, selon l’offre de leur établissement (SELO) ou en se portant candidat pour intégrer une section « bi-bac » ou une section internationale.

    Les élèves valorisent leurs acquis grâce à des mentions spécifiques au baccalauréat ou des diplômes particuliers.

    Ces parcours sont également pris en compte dans leur dossier Parcoursup. Les lycéeens concernées peuvent le voir dans leur dossier et les formations d'enseignement supérieur en sont également informées. Une note sur la spécificité et les exigences de ces enseignements leur est communiquée par Parcoursup.

  • Sur Parcoursup, l'indication des sections européennes et de langues orientales (SELO), des sections internationales et bi-nationales fait l'objet d'un signalement dans la scolarité des candidats.

    Les bulletins scolaires prennent également en compte les spécificités de ces sections. Mais vous pouvez, bien sûr, encore valoriser vos compétences en langue et culture étrangère et votre parcours bilingue directement dans la rubrique « activités et centres d'intérêt » de votre dossier.

  • L'étape de confirmation des vœux est obligatoire.

    Dès que vous êtes certain des vœux que vous avez formulés et que votre dossier est complété, vous devez confirmer un à un chacun de vos vœux avant le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris) pour que votre dossier soit transmis aux formations que vous aurez choisies.

    Important : pour rappel, vous ne pourrez plus ajouter de nouveaux vœux ou remplacer des vœux dans votre liste à compter du 9 mars 2023 23h59 (heure de Paris).

  • La date limite de confirmation des vœux est le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris). Cette confirmation est indispensable pour que vos vœux soient transmis aux formations demandées. Les vœux non confirmés ne sont pas examinés.

  • Pour confirmer vos vœux, votre dossier doit être complété avec l'ensemble des éléments demandés et les eventuelles pièces complémentaires demandées par certaines formations.

    Important pour les lycéens : la remontée automatique de votre bulletin du 2ème trimestre/1er semestre est indispensable pour confirmer vos vœux (si votre lycée ne transmet pas votre bulletin scolaire à la plateforme, vous devez le saisir dans votre dossier)

    Seuls les vœux confirmés seront étudiés par les établissements d’enseignement supérieur et pourront donner lieu à une proposition d’admission à partir du 1er juin 2023.

    A savoir :

    En cas de besoin, vous pouvez modifier certains éléments de votre dossier jusqu’au 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris), y compris après la confirmation de vos vœux.

    Après le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris), vous ne pouvez plus rien modifier dans votre dossier.

  • Non, vous n'avez pas besoin que la fiche Avenir soit renseignée pour confirmer un vœu.

  • Ce vœu ne sera pas transmis à la formation, votre candidature pour la formation concernée ne sera donc pas étudiée.

    A savoir : chaque vœu est indépendant. Si vous n’avez pas confirmé certains vœux, ceux qui ont été confirmés seront bien transmis aux formations pour examen.

Questions thématiques

  • Tous les lycéens de terminale qui souhaitent s’inscrire en première année dans une formation initiale de l’enseignement supérieur et les étudiants qui souhaitent se réorienter en 1ère année doivent constituer un dossier et formuler des vœux sur Parcoursup (après avoir vérifié que la formation est disponible sur la plateforme).

    Ne sont pas concernés :

    • les étudiants qui redoublent leur première année (ils doivent directement se ré-inscrire dans leur établissement)
    • les candidats internationaux soumis à une demande d’admission préalable (DAP)
    • les candidats qui ne souhaitent candidater qu’à des formations d’enseignement supérieur étrangères (ils doivent s’adresser directement aux formations qui les intéressent).
    • les étudiants en césure (ils ont un droit de réintégration ou de réinscription à l’issue de leur césure)

    Les personnes qui sont déjà depuis plusieurs années titulaires du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent et souhaitent s'inscrire dans une démarche de promotion, de reconversion ou de reprise d'activité professionnelle relèvent davantage d'une prise en charge par les acteurs de la formation continue. Pour leur apporter des réponses adaptées à leur besoin, le module Parcours+, accessible depuis Parcoursup.fr, leur permet d'avoir un accès à l'offre de formation continue identifée dans les universités, en région, ou au service de conseil en évolution professionnelle. Ils peuvent toutefois poursuivre leur inscription sur Parcoursup pour formuler un voeu dans une formation initiale.

  • Oui, vous devez vous inscrire sur Parcoursup.

  • Oui, vous devez passer par Parcoursup si la formation envisagée est répertoriée sur la plateforme.

  • Oui, si vous êtes titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent et que vous souhaitez reprendre une formation initiale.

    L'accès à la formation professionnelle continue ne se fait pas par Parcoursup. Si vous avez quitté la formation initiale depuis plusieurs années ou que vous êtes salarié ou l’avez été et que vous souhaitez engager une démarche de promotion ou de reconversion professionnelle, nous vous conseillons de vous renseigner sur la formation continue qui correspond davantage à votre profil.

    Lire aussi :
  • L'inscription dans une formation initiale du 1er cycle de l’enseignement supérieur est précédée par une procédure nationale de préinscription.

    Celle-ci s'effectue via la plateforme Parcoursup quelle que soit la formation qui vous intéresse.

    Vous y trouverez toutes les informations sur la procédure à suivre, son calendrier ainsi que sur les formations : leur contenu, l’organisation de leurs enseignements, leur taux de réussite, leurs débouchés, leurs capacités d’accueil, ainsi que leurs attendus (connaissances et compétences nécessaires pour réussir dans la formation).

    Si la formation à laquelle vous souhaitez vous inscrire ne figure pas encore dans Parcoursup, adressez-vous directement à l’établissement concerné pour vous informer sur ses modalités d’admission.

  • Les candidats redoublants ne formulent pas de vœux sur la plateforme. Ils doivent solliciter leur établissement pour se réinscrire.

    En revanche, s’ils souhaitent se réorienter vers une autre formation, ils passent par la plateforme Parcoursup.

    Important : il existe des limites à la réorientation pour les candidats inscrits en LAS et PASS. Ils ne peuvent pas se réorienter en 1ère année à l'Université sur des parcours conduisant aux études de santé (PASS ou autre LAS que celle suivie en 1ère année). En savoir plus

  • L'inscription dans une formation initiale du 1er cycle de l’enseignement supérieur est précédée par une procédure nationale de préinscription.

    Celle-ci s'effectue via la plateforme Parcoursup quelle que soit la formation qui vous intéresse.

    Vous y trouverez toutes les informations sur la procédure à suivre, son calendrier ainsi que sur les formations : leur contenu, l’organisation de leurs enseignements, leur taux de réussite, leurs débouchés, leurs capacités d’accueil, ainsi que leurs attendus (connaissances et compétences nécessaires pour réussir dans la formation).

    Si la formation à laquelle vous souhaitez vous inscrire ne figure pas encore dans Parcoursup, adressez-vous directement à l’établissement concerné pour vous informer sur ses modalités d’admission.

  • Si vous souhaitez vous inscrire en première année d'une formation de l’enseignement supérieur en France, les conditions d'inscription sont différentes selon votre nationalité, votre pays de résidence, votre diplôme de fin d’études secondaires et la nature des études visées.

    Nous vous invitons à consulter attentivement cette page d’information précisant les procédures à suivre en fonction de votre situation et les principes d’éligibilité :

    https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/etudiants-etrangers-inscriptions-dans-l-enseignement-superieur-francais-46508

    1-Les formations de licence

    Pour s'inscrire en première année de licence dans une université française, une demande d'admission préalable (DAP) est obligatoire pour les étrangers titulaires d'un diplôme étranger de fin d'études secondaires.

    Si vous êtes étudiant dans cette situation et que vous résidez dans votre pays, vous relevez de la procédure de demande d’admission préalable dite « blanche ». Vous devrez obligatoirement remplir le dossier, respecter le calendrier et suivre la procédure décrits à la page suivante :

    https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/dossier-blanc-demande-d-admission-prealable-dap-pour-une-premiere-inscription-dans-une-universite-46452

    Si vous êtes étudiant dans cette situation et que vous résidez en France, vous relevez de la procédure de demande d’admission préalable dite « verte ». Vous devrez obligatoirement remplir le dossier, respecter le calendrier et suivre la procédure décrits à la page suivante :

    https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/dossier-vert-demande-d-admission-prealable-dap-pour-une-premiere-inscription-en-premiere-annee-de-46347

    2-Les formations sélectives (BTS, BTSA, CPGE, écoles d’ingénieurs, …)

    -Vous souhaitez postuler en formation sélective universitaire (BUT, DEUST, D.U.) :

    Si vous êtes titulaire d’un diplôme étranger de fin d’études secondaires et que vous résidez à l’étranger :

    Si vous résidez dans l’un des pays disposant d'un espace Campus France à procédure Etudes en France vous devez obligatoirement faire vos démarches sur le site de Campus France de votre pays de résidence :

    Afrique du Sud, Azerbaïdjan, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Bahreïn, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine, Colombie, Comores, Congo, Corée du Sud, Côte d'Ivoire, Djibouti, Émirats arabes unis, Égypte, Équateur, États-Unis, Gabon, Géorgie, Ghana, Guinée, Haïti, Inde, Indonésie, Iran, Israël, Japon, Jordanie, Kenya, Koweït, Laos, Liban, Madagascar, Malaisie, Mali, Maroc, Maurice, Mauritanie, Mexique, Niger, Nigeria, Pérou, Qatar, République démocratique du Congo, République dominicaine, Royaume-Uni, Russie, Sénégal, Singapour, Taïwan, Tchad, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Ukraine, Vietnam

    www.nom_du_ pays.campusfrance.org (exemple : www.maroc.campusfrance.org)

    Les espaces Campus France (ECF) jouent un rôle central dans les pays où la plateforme « Etudes en France » est déployée et dans le processus d’admission des étudiants étrangers. Dans ces pays actuellement et représentant 90% du volume total des demandes de visas, la procédure « études en France » est obligatoire pour tout candidat non français ou non européen à un projet d’études en France.

    Si vous êtes titulaire du baccalauréat français ou du baccalauréat européen et que vous résidez déjà en France

    Vous candidatez directement depuis la plateforme Parcoursup.

    - Vous souhaitez postuler pour une inscription en formations sélectives non universitaires (CPGE, BTS, Ecoles d’ingénieur, etc.) :

    Si vous êtes titulaire du baccalauréat français ou du baccalauréat européen, vous candidatez directement et quel que soit votre pays de résidence, depuis la plateforme Parcoursup.

    NB : le baccalauréat européen est un diplôme délivré par les seules 13 Ecoles européennes officielles et les 22 agréées mentionnés sur la liste suivante : https://www.eursc.eu/fr/Accredited-European-Schools/About

  • Dans le cadre d’une réorientation, si vous pouvez justifier du statut étudiant car vous êtes inscrit au sein d’un établissement français supérieur dans une formation post-bac sans césure qui conduit à la délivrance d'un diplôme de l'Etat français ou d'un diplôme national de l'enseignement supérieur français (licence, BTS, BUT…). Cette dispense est également valable pour les étudiants inscrits en CPGE.

    Point de vigilance :si vous êtes inscrit dans une université française sous statut « auditeur libre » ou en formation de français langue étrangère (en préparation d'un diplôme universitaire d'études françaises ou équivalent), sachez que ce cursus n’est pas considéré comme une formation post-bac sous statut étudiant. Il en est de même si vous êtes inscrit dans une formation préparatoire à l'enseignement supérieur français ne conduisant pas à la délivrance directe d'un diplôme national ou d'État de l'enseignement supérieur français (mentions complémentaires, prépa privée hors contrat ou formations délivrées par un établissement privé du supérieur français hors contrat), formation labellisées PAREO, formation supérieure de spécialisation (FSS), Diplôme de Spécialisation Professionnelle (DSP), BPJEPS. Par conséquent, si vous souhaitez vous inscrire en première année de licence dans une université française, vous ne relevez pas de la procédure Parcoursup et devez formuler votre demande en respectant le calendrier et la procédure de demande d'admission préalable (DAP). En savoir plus : https://www.etudiant.gouv.fr/fr/venir-etudier-en-france-64

  • Pour confirmer vos voeux, vous devez téléverser dans Parcoursup :

    • un document qui atteste de votre inscription au diplôme de fin d'études secondaires que vous préparez ;
    • vos bulletins scolaires originaux (des niveaux 1ère et terminale).

    Vous devez par ailleurs saisir vos bulletins scolaires dans l'onglet "scolarité". Pour les bulletins d’un autre format que la notation sur 20, vous avez la possibilité de sélectionner le format de notation de votre pays au moment où vous renseignez vos notes dans votre dossier (format de notation sur 5, 10, 20, 100, A/B/C…).

    Ces pièces permettent aux jurys d'examen des voeux de connaître votre scolarité et votre diplôme de fin d'études secondaires en préparation ou déjà obtenu.

    En outre, au moment de l’inscription administrative, les formations peuvent exiger la production des originaux de ces documents. L'absence de présentation de ces documents peut conduire à l'annulation de votre proposition d'admission.

    La certification de vos bulletins et de votre diplôme par une personne assermentée n’a pas de caractère obligatoire sauf si elle est expressément demandée par la formation dont vous avez accepté la proposition. Cette information vous sera communiquée dans le message qui s'affichera dans votre dossier relatif aux modalités d’inscription administrative de la formation visée. Vous devrrez alors strictement suivre les instructions données par l’établissement.

  • Pour confirmer vos voeux, vous devez téléverser dans Parcoursup les documents suivants :

    • diplôme de fin d'études secondaires ;
    • votre carte d’étudiant ou de votre certificat de scolarité ;
    • vos bulletins scolaires originaux (des niveaux 1ère et terminale et de vos études supérieures)

    Vous devez par ailleurs saisir vos bulletins scolaires dans l'onglet "scolarité". Pour les bulletins d’un autre format que la notation sur 20, vous avez la possibilité de sélectionner le format de notation de votre pays au moment où vous renseignez vos notes dans votre dossier (format de notation sur 5, 10, 20, 100, A/B/C…).

    Ces pièces permettent aux jurys d'examen des voeux de connaître votre scolarité et votre diplôme de fin d'études secondaires en préparation ou déjà obtenu.

    En outre, au moment de l’inscription administrative, les formations peuvent exiger la production des originaux de ces documents. L'absence de présentation de ces documents peut conduire à l'annulation de votre proposition d'admission.

    La certification de vos bulletins et de votre diplôme par une personne assermentée n’a pas de caractère obligatoire sauf si elle est expressément demandée par la formation dont vous avez accepté la proposition. Cette information vous sera communiquée dans le message qui s'affichera dans votre dossier relatif aux modalités d’inscription administrative de la formation visée. Vous devrez alors strictement suivre les instructions données par l’établissement.

  • Pour confirmer vos voeux, vous devez téléverser dans Parcoursup :

    • votre diplôme de fin d'études secondaires ou si vous êtes en cours de préparation de ce diplôme, un document officiel qui atteste de votre inscription à ce diplôme ;
    • vos bulletins scolaires originaux des niveaux 1ère, terminale et le cas échéant, de vos études supérieures.

    Vous devez par ailleurs saisir vos bulletins scolaires dans l'onglet "scolarité". Pour les bulletins d’un autre format que la notation sur 20, vous avez la possibilité de sélectionner le format de notation de votre pays au moment où vous renseignez vos notes dans votre dossier (format de notation sur 5, 10, 20, 100, A/B/C…).

    Ces pièces permettent aux jurys d'examen des voeux de connaître votre scolarité et votre diplôme de fin d'études secondaires en préparation ou déjà obtenu.

    En outre, au moment de l’inscription administrative, les formations peuvent exiger la production des originaux de ces documents. L'absence de présentation de ces documents peut conduire à l'annulation de votre proposition d'admission.

    La certification de vos bulletins et de votre diplôme par une personne assermentée n’a pas de caractère obligatoire sauf si elle est expressément demandée par la formation dont vous avez accepté la proposition. Cette information vous sera communiquée dans le message qui s'affichera dans votre dossier relatif aux modalités d’inscription administrative de la formation visée. Vous devrrez alors strictement suivre les instructions données par l’établissement.

  • La signature d’un contrat apprentissage répondant à des conditions à la fois de détention de visa pour séjour en France et d’autorisation de travail, les candidatures sur Parcoursup vers les formations par apprentissage ne sont pas accessibles aux candidats primo-arrivants. Pour ces formations en apprentissage vous devez contacter directement les CFA et les entreprises pour la signature d’un contrat.

  • La signature d’un contrat apprentissage répondant à des conditions à la fois de détention de visa pour séjour en France et d’autorisation de travail, les candidatures sur Parcoursup vers les formations par apprentissage ne sont pas accessibles aux candidats primo-arrivants. Pour ces formations en apprentissage vous devez contacter directement les CFA et les entreprises pour la signature d’un contrat.

  • Si vous êtes ressortissant britannique, vous devez suivre les régles applicables aux candidats non ressortissants de l’Union européenne (U.E.), de l'Espace économique européen (E.E.E.), de la Confédération Suisse, de Monaco ou d'Andorre pour une inscription en première année d'enseignement supérieur à la rentrée 2023. Vous devrez, par ailleurs, obligatoirement faire une demande de visa long via l'application "France-Visas" pour la poursuite de vos études en France :

    https://france-visas.gouv.fr/fr/web/france-visas/suivre-votre-demande

  • Non, ce n’est pas obligatoire au stade de la candidature, sauf si la formation l’a demandée ; si tel est le cas, la demande de cette pièce figure dans le dossier et l’attestation doit être produite.

    En tout état de cause, au moment de l’inscription administrative, les formations peuvent exiger la production d’une attestation de comparabilité. Chaque candidat doit prendre connaissance des modalités d’inscription administrative de la formation visée et suivre les instructions données par l’établissement dans son dossier.

  • Sur Parcoursup, un niveau de langue est demandé, en général le niveau B2 est requis mais ce niveau peut varier d’une formation à l’autre.

    Aucune attestation n’est requise pour candidater sur Parcoursup, sauf si la formation l’a demandée ; si tel est le cas, la demande de cette pièce figure dans le dossier et l’attestation doit être produite.

    C’est au moment de l’inscription administrative que le candidat fournit tout élément de nature à justifier les informations qu’il a renseignées, notamment pour ce qui concerne sa maîtrise du français. A ce titre, une attestation de réussite aux tests de français peut lui être demandée par la formation et le candidat devra la fournir

  • La fiche Avenir permet à la formation demandée de mieux vous connaître et de fournir des éléments complémentaires pour l’examen de votre dossier.

    Si vous êtes un étudiant en réorientation, deux outils sont prévus à cet effet:

    Si vous étiez en terminale l’an dernier, la fiche Avenir renseignée en mars 2022 par votre lycée sera en partie accessible. Elle permettra à la formation de consulter vos notes (moyennes de terminale, appréciation des professeurs par discipline, positionnement dans la classe) et les appréciations de votre professeur principal. L’avis du chef d’établissement ne sera pas consultable puisqu’il portait sur chacun des vœux formulés pour la procédure 2022.

    Une fiche de suivi dédiée aux candidats non-lycéens vous permettra de valoriser les démarches effectuées pour votre réorientation. Elle pourra être complétée par l’une des structures d’orientation suivantes :

    • le Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation (SCUIO) de votre université ou le service orientation dans votre établissement actuel
    • un Centre d’Information et d’Orientation (CIO)
    • les missions locales
    • un Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ)
    • ou encore les cités des métiers

    Cette fiche est facultative. Néanmoins, elle permet de valoriser la démarche de réflexion et de réorientation que vous avez engagée pour votre nouveau projet d’étude, avec l'aide d’un service d’orientation . La fiche de suivi doit être téléversée dans Parcoursup au plus tard le 6 avril 2023 23h59 (heure de Paris).

  • Non. Les dossiers des candidats en réorientation sont traités avec les mêmes critères que ceux des lycéens de terminale. La cohérence entre le projet du candidat et les caractéristiques de la formation seront pris en compte de la même manière lors de l’examen de la candidature.

    La fiche de suivi facultative, peut justement être un atout pour expliquer votre démarche de réorientation, en lien avec votre projet et vos souhaits d’études supérieures.

    La seule distinction concerne l’appréciation de la qualité de boursier. La loi a prévu pour chaque formation, sélective ou non sélective, la fixation par les recteurs d’un taux minimum de bacheliers bénéficiaires d'une bourse nationale de lycée.

    Lire aussi :
  • Si vous êtes en réorientation ou en reprise d’étude, cette fiche de suivi vous permet de valoriser les démarches que vous avez effectuées pour votre nouveau projet d’études. Elle pourra être complétée par l’une des structures d’orientation suivantes :

    • le Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation (SCUIO) de votre université ou le service orientation dans votre établissement actuel
    • un Centre d’Information et d’Orientation (CIO)
    • les missions locales
    • un Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ)
    • ou encore les cités des métiers

    Cette fiche est facultative : elle est associée à chaque vœu que vous formulez sur Parcoursup dans la rubrique « fiche de suivi d’un projet de réorientation ou de reprise d'études ». Si vous souhaitez l'utiliser, la fiche de suivi doit être renseignée et téléversée avant le 6 avril 2023 inclus.

  • La rubrique "Mes activités et centres d’intérêt" vous permet de valoriser vos expériences professionnelles et personnelles, ainsi que les compétences extrascolaires comme les stages, les séjours linguistiques, les actions de bénévolat, les pratiques sportives ou vos engagements (service civique, SNU, Institut de l'engagement, ...).

    Si vous avez des certifications ou obtenu un titre, un prix ou un diplôme non scolaire, vous pourrez l’indiquer.

    Attention : lors de votre inscription dans l’établissement, des justificatifs peuvent vous être demandés pour vérifier la validité des titres ou diplômes que vous avez indiqués posséder.

    Et si vous renseignez , les éléments renseignés dans la rubrique "Vos activités et centres d’intérêt" seront intégrés dans cette fiche.

    Vous pouvez renseigner la rubrique "Mes activités et centres d’intérêt" jusqu’au 6 avril 2023 inclus.

  • Le numéro de dossier change chaque année, mais il est prévu que le candidat puisse récupérer sur Parcoursup les éléments de son dossier de l’année précédente s'il renseigne au moment de son inscription la même adresse de messagerie indiquée l'année dernière.

    Attention, cette possibilité est donnée une seule fois, au moment de l’inscription sur Parcoursup.

  • La sectorisation géographique ne distingue pas si le candidat est étudiant en réorientation ou lycéen. Les dossiers sont analysés selon les mêmes critères, définis dans la rubrique «Comprendre les critères d'analyse des candidatures » de la licence demandée.

    Lire aussi :
  • Non, l’inscription en licence professionnelle pour une poursuite d’études ne se fait pas sur Parcoursup, qui concerne uniquement l’entrée en 1re année de l’enseignement supérieur.

  • Non. Votre parcours scolaire ne se résume pas à cette 1ère année.Vous aviez des atouts pour y avoir été admis. Mettez en avant ce que vous avez appris et soignez la rédaction de votre projet de formation motivé.

    Vous pouvez aussi valoriser vos expériences personnelles et professionnelles dans la rubrique .
  • Des aménagements sont prévus, ils relèvent de la responsabilité des établissements.

    Pour les connaitre, nous vous invitons à consulter le moteur de recherche : il vous permet de filtrer les formations qui précisent les aménagements prévus en cochant le filtre Aménagements / Formations avec aménagements pour sportifs haut-niveau.

    Vous pouvez ainsi retrouvez les formations qui précisent sur leur fiche de présentation Parcoursup les aménagements prévus (rubrique "Aménagements pour les publics ayant un profil particulier").

    SI la formation qui vous intesse ne précise pas les aménagements prévus, nous vous invitons à prendre contact avec le responsable administratif ou pédagogique de la formation. Leurs coordonnées figurent sur les fiches de formations Parcoursup.

  • Parcoursup propose également toutes les formations supérieures disponibles à distance. Vous pouvez les retrouver via le moteur, plusieurs filtres sont proposés :

    - Enseignement entièrement à distance

    - Enseignement en présentiel ou à distance aux choix

    - Enseignement partiellement à distance

  • Oui, ces aménagements rélèvent des établissements.

    Nous vous invitons à prendre contact avec le responsable administratif ou pédagogique de la formation. Leurs coordonnées figurent sur les fiches de formations Parcoursup.

  • A partir du 1er juin, vous recevez les réponses des formations. En tant que sportif de haut-niveau inscrit sur liste ministérielle, vous pouvez en effet demander le réexamen de votre dossier en vue d'une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée :

    • à partir du 1er juin, si vous n'avez eu que des réponses négatives ou si les modalités d’accueil de la formation que vous souhaitez accepter ne sont pas compatibles avec votre situation / vos besoins particuliers
    • à partir du 1er juillet, si vous n'avez pas reçu de proposition d'admission à cette date en réponse à vos candidatures et demeurez en liste d'attente sur tous vos vœux

    La demande de réexamen s'effectue aupres de la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) présidée par le recteur, directement depuis votre dossier Parcoursup via la messagerie "contact".

  • Dans cette rubrique, les lycéens, de 2nde de 1ère ou de terminale, peuvent trouver des conseils et des informations qui leur permettent d'affiner leur projet d'orientation et de connaitre les parcours recommandés au lycée pour réusir pleinement dans la formation recherchée. Ces informations sont à lire en complément des compétences et connaissances attendues par la formation (rubrique Attendus nationaux sur les fiches de formation).

    Les lycéens peuvent y consulter des conseils sur les parcours au lycée recommandés par les formations pour y réussir pleinement. Ces conseils sont affichés pour la plupart des formations.

    A noter : pour certaines formations supérieures, plusieurs combinaisons d’enseignements de spécialité sont recommandées en 1ere et Terminale. Les lycéens faisant d’autres choix de parcours que ceux conseillés par la formation peuvent également candidater voire y réussir grâce à leur motivation, à leur niveau et à condition que leur profil soit en adéquation avec les attendus de la formation.

  • Les commissions d’examen des vœux des formations que vous demandez sur Parcoursup disposeront, en complément des autres éléments qui constituent votre dossier (en particulier la fiche avenir et votre projet de formation motivé), des notes suivantes pour l’examen de votre dossier :

    Année de première

    • Les bulletins scolaires
    • Les notes obtenues pour le baccalauréat, notamment les épreuves anticipées de français et celles obtenues au titre du contrôle continu (pour les lycéens généraux et technologiques)

    Année de terminale

    • Les bulletins scolaires des 1er et 2e trimestres (ou 1er semestre)
    • Les notes des épreuves finales des deux enseignements de spécialité pour les lycéens généraux et technologiques.
  • Non, une formation de l’enseignement supérieur ne peut pas exiger une combinaison unique d’enseignements de spécialité pour candidater ou exclure l’examen du dossier d’un lycéen qui aurait choisi tel ou tel enseignement de spécialité.

    Pour vous aider à faire vos choix, les formations mettent à votre disposition via leur fiche de présentation (accessible depuis le moteur de recherche Parcoursup) les informations suivantes :

    - Les connaissances et compétences attendues pour l’entrée dans la formation

    - Les critères généraux d’examen des vœux, avec leur degré d'importance respectif

    Ces informations vous permettent de connaître les compétences, les connaissances, les capacités ou le savoir-faire qui favoriseront votre réussite ainsi que les critères et les éléments pris en compte pour évaluer votre candidature.

    - Des conseils sur les parcours au lycée recommandés par les formations pour y réussir pleinement. Ces parcours conseillés sont affichés pour la plupart des formations.

    A noter : pour certaines formations supérieures, plusieurs combinaisons d’enseignements de spécialité sont recommandées en 1ere et Terminale. Les lycéens faisant d’autres choix de parcours que ceux conseillés par la formation peuvent également candidater voire y réussir grâce à leur motivation, à leur niveau et à condition que leur profil soit en adéquation avec les attendus de la formation.

  • Parcours+ est un module créé en 2019 par Parcoursup, avec l'aide de ses partenaires institutionnels, en particulier le ministère du Travail, les Régions, les établissements d'enseignement supérieur, France compétences, les Missions locales et le Service civique, afin d'orienter les candidats en reprise d’études vers des solutions qui leur sont davantage destinées.

    Parcours+ présente une offre spécifique de formations et de services, distincte de Parcoursup qui constitue une opportunité supplémentaire pour répondre aux besoins et aux projets (formations continues diplômantes, formations courtes qualifiantes, conseil en évolution professionnelle...) de personnes en reprise d'études en recherche d'une formation ou d'un service adapté à leur situation.

    Le module Parcours+ est également disponible pour des étudiants en recherche d'une réorientation et qui souhaitent trouver des formations ou services qui peuvent répondre à leur projet.

  • La version publique de Parcours+ se présente sous la forme d'un module avec un sommaire cliquable et neuf sections regroupant toute l'offre de formations et de service du module.

    La version personnalisée de Parcours+ se compose d’un court questionnaire suivi d'une offre de formations et de services composée en fonction des réponses formulées au questionnaire, modifiables à tout moment.

    En aucun cas, consulter le module ou répondre au questionnaire Parcours+ n'empêche de formuler des vœux sur Parcoursup.

  • La version publique de Parcours+ est accessible à tous, directement depuis le site d'information Parcoursup.

    La version personnalisée de Parcours+ n'est, elle, disponible que pour les candidats en reprise d'études et les étudiants en réorientation qui font la démarche de s'inscrire sur Parcoursup. Ils la retrouvent en cliquant sur l'onglet Parcours+ qui s'affiche dans leur dossier candidat. Pour les candidats en reprise d'études ayant obtenu leur baccalauréat ou leur premier diplôme de niveau IV il y a plus de 4 ans, le questionnaire Parcours+ est même proposé directement dans le parcours d'inscription.

  • Si vous n’avez pas accès au questionnaire et à l'offre de formations et de services personnalisée Parcours+, c’est que vous vous êtes inscrit sur Parcoursup en déclarant que vous êtes lycéen et que vous n’êtes pas, par conséquent, concerné par les formations et services proposés sur Parcours+. Dans ce cas, vous effectuez votre inscription et formulez vos vœux sur Parcoursup.

    Vous pouvez néanmoins, si vous le souhaitez, consulter le module Parcours+ en version publique, depuis le site d’information Parcoursup, mais les formations et services proposés ne seront pas adaptés à votre situation.

  • Répondre au questionnaire Parcours+, s'il vous est proposé dans votre parcours d'inscription ou suggéré dans votre dossier candidat, est vivement conseillé car il vous permet de faire état de vos attentes et de recevoir des réponses personnalisées et adaptées à votre situation. Mais il n’est en aucun cas obligatoire. S'il s'affiche dans votre parcours d'inscription, vous êtes libre de poursuivre votre inscription sans y répondre et de formuler des vœux sur Parcoursup, comme tous les autres candidats.

  • Le questionnaire Parcours+ vise à vous permettre de faire état de votre situation personnelle et de vos souhaits afin de recevoir des propositions personnalisées de formations et de services, à même de vous convenir et de correspondre à vos attentes.

    Si vous signalez que vous êtes en activité professionnelle, le module Parcours+ vous proposera ainsi d’accéder à moncompteformation.gouv.fr afin de connaître vos droits formation, rechercher une formation financée par les droits que vous avez éventuellement acquis et vous inscrire à une session au plus vite.

  • Les formations proposées sur Parcours+ sont pour la plupart des formations continues diplômantes ou des formations courtes qualifiantes destinées à des personnes ayant interrompu leurs études et souhaitant acquérir ou développer une qualification, changer de métier ou valoriser leur expérience professionnelle. Elles peuvent également convenir à des personnes qui, après une première expérience dans le supérieur, désirent se réorienter et s'ouvrir à de nouvelles perspectives. Elles se distinguent, en tout cas, des formations initiales présentes sur Parcoursup.

    Parmi elles, se trouvent des formations dans des domaines aussi variés que la santé, le social, l’agriculture ou la communication, des formations à distance, des formations en alternance, des formations à l’université ou en école… en réalité, toutes les formations continues diplômantes et toutes les formations courtes qualifiantes disponibles en France, outre-mer compris.

  • Quelques rares formations font exception et proposent une voie continue depuis Parcoursup, pour des raisons pratiques ou historiques. Il s’agit notamment de certaines formations paramédicales. Pour ces formations, vous devez donc formuler des vœux sur Parcoursup si vous souhaitez y candidater.

  • Dans chaque fiche de formation, vous retrouvez des données liées à la session 2022 pour vous permettre de faire vos choix de manière éclairée. Vous retrouvez ces données dans la rubrique "Accéder aux chiffres clés de la formation" :

    • La répartition par type de baccalauréat des candidats qui ont été classés en 2022 par la formation et qui étaient en position de recevoir une proposition d’admission.
    • Le nombre de vœux formulés en 2022
    • Le nombre de places disponibles cette année (à compter du 18 janvier)
    • Un graphique représentant le rythme d’envoi des propositions d’admission lors de la phase d’admission 2022. Pour rappel, pendant la phase d’admission lorsque vous recevez les réponses des formations, les propositions d’admission sont envoyées en continu en fonction de l’évolution des listes d’attente. Ce graphique vous permet d’anticiper le déroulement de cette phase qui débute le 1er juin 2023.
    • Des chiffres clés sur les dispositifs prévus par la loi en faveur de l’égalité d’accès à l'enseignement supérieur : le taux minimum de lycéens boursiers en 2022, pour les BTS le taux minimum de bacheliers professionnels en 2022, pour les BUT le taux minimum de bacheliers technologiques en 2022, pour les licences le taux maximum de non-résidents de l’académie en 2022. Vous disposerez des taux fixés pour l’année 2023 à compter du 1er juin.
    • Pour la majorité des BTS et les mentions complémentaires : des données sur le devenir des étudiants après la formation issues du dispositif Inserjeunes
    • Le taux de passage en 2ème année et le taux de réussite (hormis BTS et mention complémentaire)
  • Les données présentent à travers 3 chiffres le devenir des étudiants après un BTS ou une mention complémentaire*, qu’ils aient réussi leur diplôme ou non :

    • Le taux d’inscrits en formation. Ce chiffre donne le nombre de jeunes inscrits dans une formation, lesquels peuvent :
      • poursuivre leurs études à un niveau supérieur,
      • s’être réorientés sur un une autre formation de même niveau ou de niveau inférieur,
      • avoir redoublé leur année.
    • Le taux de personnes en emploi au bout de 6 mois après la fin de la formation, Quelques points sont à prendre en compte pour comprendre ce chiffre :
      • les contrats publics ne sont pas pris en compte,
      • le métier exercé n’est pas forcément en relation avec le diplôme,
      • les personnes qui seraient parties travailler à l’étranger ou qui auraient un statut d’indépendant ne sont pas non plus comptabilisées.
    • Le taux “autres situations”. Ce chiffre prend en compte des personnes qui peuvent être au chômage, en inactivité, en indépendant, en formation privée hors contrat ou encore en service civique.

    Ces données ne sont pas issues de sondages mais de rapprochements de sources administratives de différents ministères. Ces données présentées sur Parcoursup sont calculées à l’échelle régionale.

    Si une formation a un effectif de moins de 20 étudiants, alors les données ne sont pas présentées car elles pourraient être trop variables d’une année sur l’autre et peu représentatives.

    *Les formations concernées sont pour l’instant les BTS et les mentions complémentaires en bac +2 . Le dispositif prévoit l’intégration prochaine des licences et masters.

  • Pour une formation donnée, les pourcentages de jeunes en emploi au bout de 6 mois peuvent varier significativement d'une région à l'autre. Afficher des données nationales lisserait donc les réalités locales et n'apporterait une vision incomplète aux jeunes et à leurs parents. A l'inverse, au niveau de l'établissement, les effectifs pour une formation sont parfois trop faibles pour construire une donnée statistique fiable et cohérente dans le temps. La maille régionale représente un bon équilibre et informe précisément sur les perspectives des formations.

    L'exposition de taux sur l'insertion ou la poursuite d'étude sur Parcoursup a pour objectif d'éclairer les jeunes et leurs parents sur les choix des filières et de répondre à ces questions : cette formation est-elle porteuse ? Me permet-elle de poursuivre mes études ? Les perspectives d'emploi sont-elles limitées. L'enjeu n'est pas de mettre en concurrence les établissements les uns par rapport aux autres. Ce d'autant plus lorsque le traitement pourrait être inégal entre les établissements. En effet pour des raisons de cohérence et de représentativité statistique, les taux ne sont pas calculés pour des effectifs inférieurs à 20 étudiants. En ce sens, la granularité régionale offre une réponse au finalités recherchées sans introduire de biais entre établissements.

  • La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel prévoit la publication d’indicateurs sur le parcours scolaire et l’insertion dans l’emploi des jeunes en formation professionnelle. Alors qu’au préalable, les données n’offraient qu’une vue partielle du devenir des jeunes après une formation via des enquêtes, un nouveau procédé de recueil des données a été mis en place par les services statistiques de l'administration. Il permet de présenter le devenir des étudiants après une formation, notamment ceux toujours inscrits en formation et ceux en emploi dans les 6 mois suivants la sortie de formation. Ces données exhaustives apportent un degré de précision et de robustesse que ne pouvaient permettre des données issues d’enquête.

  • Vous trouverez plus d’informations sur le dispositif de calcul de ces indicateurs sur le site du Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse : https://www.education.gouv.fr/l-insertion-des-jeunes-apres-une-formation-en-voie-professionnelle-307956.

  • Un dispositif expérimental est en place depuis 2017 pour faciliter l’accès des bacheliers professionnels aux sections de technicien supérieur (STS): lorsque votre conseil de classe porte un avis favorable à la poursuite d’études dans la ou les spécialités de BTS qui vous intéressent, cela signifie que vous êtes considéré comme prioritaire pour votre admission dans un établissement de votre région proposant une de ces spécialités.

    Cet avis favorable est signalé par votre chef d’établissement dans votre dossier Parcoursup via la fiche Avenir et sera pris en compte par les établissements que vous avez demandés sur Parcoursup et qui vont examiner votre dossier.

    Ce dispositif est mis en place par toutes les académies en métropole et celle de la Réunion.

    En 2022, 97,1 % des bacheliers professionnels avec avis favorable à la poursuite d’études supérieures ont reçu une proposition d’admission, soit un taux supérieur à celui de 2021 (96 %).

  • Vous êtes concerné si vous êtes actuellement en terminale professionnelle à temps plein scolarisé, en métropole ou à la Réunion :

    - dans un lycée public,

    - dans un lycée privé sous contrat ayant conventionné avec le rectorat,

    - dans un établissement public de l’enseignement agricole ou un établissement privé ayant conventionné avec le ministère en charge de l’agriculture.

  • Oui.

    Si vous vous ne bénéficiez pas d’un avis favorable du conseil de classe pour une admission en STS, vous pouvez postuler sur Parcoursup, l’admission étant décidée par la commission d’examen des vœux du lycée qui dispense la formation de STS pour laquelle vous avez formulé un vœu. Une priorité est toutefois accordée dans les classements aux lycéens professionnels de votre région qui ont reçu un avis favorable de leur conseil de classe.

  • L’avis favorable de votre conseil de classe portera sur les vœux que vous ferez dans les sections de techniciens supérieurs (STS) de votre région.

    Les régions concernées sont celles de métropole et la Réunion.

  • L’apprentissage est une modalité de formation alternant enseignement théorique dans un établissement (lycée, CFA, université…) et formation pratique chez un employeur. De nombreux diplômes peuvent être préparés sous statut étudiant ou par la voie de l’apprentissage.

    L’employeur et l’apprenti signent un contrat d’apprentissage, l’apprenti est donc à la fois étudiant et salarié.

    En tant que salarié, l’apprenti perçoit une rémunération en fonction de son âge et de l’année d’exécution du contrat.

    Accéder au simulateur de rémunération

    Il est important de noter qu’à la fin de la formation, étudiants et apprentis obtiendront le même diplôme.

    Retrouvez toute l'info sur les formations en apprentissage et des conseils pour vous aider à trouver un employeur et signer votre contrat d'apprentissage

  • Pour suivre une formation en apprentissage, il vous faut impérativement avoir une place dans une formation et avoir signé un contrat d’apprentissage avec un employeur.

    Il faut donc chercher un employeur dès que possible : c’est la condition pour être accepté définitivement dans la formation.

    Pour trouver un employeur, vous pouvez :

    Retrouvez toute l'info sur les formations en apprentissage et des conseils pour vous aider à trouver un employeur et signer votre contrat d'apprentissage

  • Plus de 7 500 formations en apprentissage seront disponibles en 2023 sur Parcoursup.

    Vous trouverez surtout des BTS et des BUT mais aussi certains DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) ou d’autres diplômes comme le DN MADE.

    Vous pouvez formuler jusqu’à 10 vœux en apprentissage (ils s’ajoutent aux 10 vœux possibles pour des formations hors apprentissage). Dans votre dossier, les vœux en apprentissage sont répertoriés dans une liste distincte.

    Retrouvez toutes ces formations sur le moteur de recherche en cochant la case « formations en apprentissage ».

  • Il est possible de formuler jusqu’à 10 vœux en apprentissage, en plus des 10 vœux autorisés pour des formations sous statut d’étudiant. Vous pouvez demander des formations en apprentissage dans votre académie ou en dehors.

    Retrouvez toutes ces formations sur le moteur de recherche en cochant la case « formations en apprentissage ».

  • Pour la grande majorité des formations en apprentissage disponibles sur Parcoursup, vous pouvez formuler des vœux après le 9 mars 2023 et vous recevez les réponses des formations au fur et à mesure.

    Conseil : si vous ne formulez que des vœux en apprentissage, votre admission dans une formation en apprentissage étant soumise à la signature d’un contrat avec une entreprise, nous vous encourageons à formuler aussi des vœux pour des formations similaires hors apprentissage au plus tard le 9 mars 2023.

    Retrouvez nos conseils pour vous aider à trouver un employeur

  • L'âge maximum est de 30 ans (29 ans révolus) sauf si l’apprenti est reconnu en tant que travailleur handicapé, il n'y a pas de limite d'âge.

    Si vous avez plus de 30 ans et que vous êtes reconnu en tant que travailleur handicapé, vous pouvez candidater directement auprès de la formation qui vous intéresse (sans passer par Parcoursup).

  • Le salaire dépend de la durée du contrat, de l’âge de l’apprenti et du secteur de l’entreprise. Il évolue chaque année au cours de la formation.

    Accéder au simulateur de rémunération

  • Pour trouver un employeur dès que possible, vous pouvez :

    Retrouvez nos conseils pour vous aider à trouver un employeur

  • La liste des vœux en apprentissage récapitule les formations que vous avez demandées ainsi que l’état d’avancement des dossiers.

    La réponse « candidature retenue sous réserve de la signature d'un contrat » signifie que votre candidature a été sélectionnée, mais que pour être effectivement admis vous devez avoir trouvé un employeur avec qui signer un contrat d'apprentissage.

    Dès que vous êtes en possession d’un contrat signé, vous devez le transmettre le plus rapidement possible à l’établissement pour recevoir la proposition définitive d’admission sur la formation.

    Vous avez jusqu’à 3 mois après le début de la formation pour trouver un contrat d’apprentissage. Mais, attention, pour certaines formations dans lesquelles le nombre de places en apprentissage serait limité, vous pourriez perdre votre place en fonction des délais d’obtention de votre contrat.

    Retrouvez nos conseils pour vous aider à trouver un employeur

  • Oui bien sûr, mais sous certaines conditions, il faut d’abord que cette formation soit également disponible sous statut d’étudiant.

    Pour cela, lorsque vous recherchez une formation en apprentissage sur la plateforme Parcoursup, vérifiez si elle est également proposée par l’établissement sous statut d’étudiant. Vous pouvez candidater à cette formation sous les deux statuts : celui de l’apprentissage et celui d’étudiant.

    Ainsi, si vous recevez une proposition d’admission sur le vœu sous statut étudiant tandis que vous êtes parallèlement « retenu » sur la même formation en apprentissage, cela vous permet d’accepter la proposition d’admission sous statut d’étudiant, de vous inscrire et de commencer la formation sous statut étudiant dès la rentrée, dans l’attente de trouver un employeur et de signer un contrat d’apprentissage.

    Vous poursuivez vos recherches d’un employeur et pourrez basculer sur la formation sous statut apprenti, dès le contrat signé, jusqu’à 3 mois après le début de la formation, et dans la limite des places de formation disponibles.

  • La fiche Avenir est renseignée par le lycée. Elle permet à la formation demandée de mieux connaitre le candidat et de disposer d’informations importantes sur son année de terminale pour l’examen de son dossier. Elle est spécifique à chaque vœu.

  • Sur chaque fiche Avenir, sont renseignés :

    • les notes de l’élève (moyennes de terminale, appréciations des professeurs pour chaque discipline, positionnement de l'élève dans la classe / le groupe d'enseignement) ;
    • les éléments d’appréciation de vos professeurs principaux sur des compétences transversales : méthode de travail, autonomie, capacité à s’investir, esprit d’initiative…
    • l’avis du chef d’établissement qui porte aussi bien sur la cohérence du projet d'orientation que sur la capacité à réussir.
  • Vous devez le signaler à votre lycée afin que cela puisse être corrigé ou complété avant le 6 avril 2023. Toutefois, cela ne vous empêche pas de confirmer votre vœu . Nous vous invitons à le faire dès que possible afin que votre vœu soit bien transmis à la formation.

  • Vous pourrez consulter l'intégralité de la fiche Avenir à partir du 1er juin 2023, jour de lancement de la phase principale d'admission.

  • La fiche Avenir fait partie du dossier électronique du lycéen. Elle est transmise par le lycée via Parcoursup.

  • La fiche Avenir renseignée en mars 2022 par votre lycée sera en partie accessible.

    Elle permettra aux formations que vous demandez cette année de consulter vos notes (moyennes de terminale, appréciation des professeurs par discipline, positionnement dans la classe) et les appréciations du professeur principal. L’avis du chef d’établissement ne sera pas consultable puisqu’il portait sur chacun des vœux formulés pour la procédure de l'année dernière

  • La fiche « Avenir » concerne uniquement les élèves scolarisés dans les lycées français homologués (en France ou à l’étranger) ainsi que dans le réseau des écoles européennes délivrant le diplôme du baccalauréat européen.

  • La fiche de suivi Parcoursup vous accompagne dans votre réorientation (reprise d’études ou changement de cursus).

    La plateforme Parcoursup vous permet présenter votre parcours et votre démarche à l’aide de la fiche de suivi. Cette fiche de suivi Parcoursup vous permet d'exposer votre projet de réorientation ou de reprise d'études, de mettre en avant sa cohérence avec les vœux formulés. La fiche de suivi Parcoursup doit être remplie par le service commun universitaire d’information et d'orientation (SCUIO) ou le centre d’information et d’orientation (CIO), les missions locales, les centres d’information et de documentation jeunesse ou les cités des métiers. Cette fiche est facultative : elle est associée à chaque vœu que vous formulez sur Parcousup dans la rubrique « fiche de suivi d’un projet de réorientation ou de reprise d'études ». Si vous souhaitez l'utiliser, la fiche de suivi doit être renseignée et téléversée avant le 6 avril 2023 inclus.

    NB : Cette fiche ne concerne que les candidats résidant en France.

  • Le secteur géographique correspond à la zone de recrutement des établissements de l’enseignement supérieur pour les licences et les parcours spécifiques "accès santé" (PASS) . Il s’agit généralement de l’académie. Dans des cas exceptionnels, liés à des contextes locaux particuliers, le secteur géographique peut différer de l’académie.

    Pour chaque licence et parcours spécifique "accès santé" (PASS), le secteur géographique sera disponible dans Parcoursup à partir du 18 janvier 2023 lorsque vous formulez un vœu .

    Pour rappel, il n'y a pas de secteur géographique pour les formations sélectives (BTS, BUT, IFSI, EFTS, écoles, IEP, licence sélective…).

  • Le secteur géographique dépend de l'adresse de votre domicile renseignée lors de votre inscription sur Parcoursup. Si vous êtes scolarisé en terminale, le secteur géographique dépend de l’adresse du domicile de vos représentants légaux en général pré-renseignée lors de l'inscription sur Parcoursup, par votre établissement scolaire. Les adresses des vos deux représentants légaux sont prises en compte lorsque ces adresses ne sont pas situées dans le même secteur.

    Si un changement intervient dans votre situation familiale en cours d’année, signalez-le à votre chef d’établissement pour que votre ou vos nouvelles adresses soient prises en compte. Pour la session 2023 de Parcoursup, vous pourrez faire ce signalement jusqu'au 15 mai 2023 Il vous faudra fournir une attestation.

  • Outre les candidats ayant leur domicile dans l'académie - qui constitue dans l'essentiel des cas le secteur géographique de recutement - , sont égalmement considérés comme « résidant dans l’académie » où se situe la licence demandée :

    • les candidats qui souhaitent accéder à une mention de licence qui n’est pas dispensée dans leur académie de résidence. (l'exception n'est pas applicable pour PASS, deux modalités d'accès aux études de santé étant prévues)
    • les candidats ressortissants français ou ressortissants d’un État membre de l’Union européenne qui sont établis hors de France
    • les candidats préparant ou ayant obtenu le baccalauréat français dans un centre d’examen à l’étranger
  • Il est prévu de prendre en compte la situation des candidats qui déménagent, par exemple, lorsque leurs parents sont amenés à changer de domicile en raison d’un changement de situation professionnelle. Ils pourront faire une demande de dérogation via la rubrique "secteur de licence" dans leur dossier, accessible uniquement si le candidat a fait au moins un vœu de licence. La demande sera examinée par les services académiques.

    Pour la session 2023 de Parcoursup, il sera possible de signaler au rectorat via la messagerie contact ce changement jusq'au 15 mai 2023 afin qu'il soit pris en compte.

  • Vous pouvez demander les formations qui vous intéressent où qu’elles soient, dans votre académie ou en dehors. Il n’y a pas de secteur géographique pour les formations sélectives.

  • Vous pouvez demander les formations qui vous intéressent dans votre académie ou en dehors.

    Le secteur géographique (généralement l’académie) s’applique quand une licence, un parcours préparatoire au professorat des écoles (PPPE) ou un parcours spécifique "accès santé" (PASS) est très demandé et ne peut accueillir tous les candidats ayant fait une demande : un pourcentage maximum de candidats hors secteur géographique sera fixé par le recteur de région académique. Ce pourcentage vise à faciliter l’accès des bacheliers qui le souhaitent aux formations proposées dans leur académie de résidence tout en permettant la mobilité géographique des autres candidats.

  • Vous pouvez tout à fait demander cette licence. Au moment où vous formulez votre vœu, il vous est précisé qu’un nombre maximum de candidats hors secteur géographique pourra être fixé si la formation est très demandée. Dans ce cas, nous vous conseillons de formuler un autre vœu pour la même mention de licence si elle est proposée dans votre académie.

    En revanche, si la licence en question n’est pas proposée dans votre académie, vous êtes considéré comme étant « du secteur », dans toute autre académie qui propose cette licence.

    A noter : cette exception n'est pas applicable pour l'accès aux études de santé via un parcours spcifique "accès santé" (PASS), lorsque vous disposez dans votre académie d'une licence avec "accès santé" (LAS).

  • Oui. Si la mention de la licence en question n’est pas proposée dans votre académie, vous êtes considéré comme étant « du secteur », dans toute autre académie qui propose cette licence. En candidatant, vous verrez apparaître une information « vous êtes dans le secteur ». Dans ce cas, si la licence est très demandée, vous bénéficiez d’une priorité d’accès.

    A noter : cette exception n'est pas applicable pour l'accès aux études de santé via un parcours spcifique "accès santé" (PASS), lorsque vous disposez dans votre académie d'une licence avec "accès santé" (LAS).

  • Les candidats résidant en Ile-de-France (académies de Créteil, Paris et Versailles) appartiennent au même secteur géographique, sans distinction entre les 3 académies. La « région académique » est donc le secteur de référence en Ile-de-France pour lorsqu’une licence non sélective, un PPPE ou un PASS est très demandé.

  • Un bachelier ou un étudiant en recherche de réorientation peut demander à faire une césure, période d’une durée maximale de deux semestres consécutifs.

    Il suspend donc temporairement sa formation dans le but de réaliser une expérience utile pour sa formation et son projet personnel. La période de césure peut se faire sous des formes diverses en France ou à l’étranger. Il peut ainsi s’agir de réaliser un projet entrepreneurial, social ou culturel, d’occuper des fonctions en entreprise, administration ou association, etc. Pendant toute la période de césure, l'étudiant est inscrit dans son établissement d’enseignement supérieur qui lui délivre une carte d’étudiant. Pour plus d'informations sur la césure.

  • Un bachelier qui souhaite suspendre ses études avant d’entreprendre des études supérieures ou un étudiant inscrit dans une formation d’enseignement supérieur.

    La césure n'est pas accordée de droit : elle doit faire l’objet d’une acceptation de la part de l’établissement de formation (une lettre de motivation précisant les objectifs et les projets envisagés pour la césure doit être adressée au président ou directeur de l’établissement qui prendra la décision finale). Si elle est acceptée, elle garantit à son bénéficiaire le statut « étudiant » pendant toute la période de césure et la réintégration dans sa formation à son retour de césure.

  • La durée d’une césure peut varier d’un semestre universitaire (période indivisible de 6 mois débutant obligatoirement en même temps qu’un semestre universitaire) à une année universitaire. Cette durée doit être compatible avec l’organisation de la formation dans laquelle est inscrit l’étudiant.

  • Lors de la formulation des vœux sur Parcoursup, le candidat exprime sa demande de césure en cochant la case "césure" dans son dossier candidat.

    A noter : la demande de césure est transmise à l’établissement une fois que la proposition d’admission a été reçue et acceptée par le candidat. La demande de césure n’est donc pas prise en compte lors de l’examen des vœux

    Après que le candidat a accepté définitivement sa proposition d'admission, il doit se rapprocher de la formation pour savoir comment déposer sa demande de césure. La demande prend la forme d’une lettre de motivation indiquant les objectifs et les projets envisagés pour cette césure, adressée au président ou au directeur de l’établissement de formation. Cette lettre de motivation doit notamment montrer l’intérêt que pourrait représenter la césure pour la formation que le candidat rejoindra à son issue. L’établissement peut demander des pièces supplémentaires à joindre au dossier de candidature à la césure.

    Le candidat doit confirmer sa demande de césure au moment de son inscription administrative dans la formation choisie.

    L’examen de la demande de césure est réalisée par une commission d‘établissement qui évalue la qualité et la cohérence du projet. Si elle est accordée, une convention est conclue entre l’étudiant et l’établissement. Cette convention :

    • garantit la réintégration ou la réinscription dans la formation à l’issue de la période de césure, sans avoir à repasser par Parcoursup (en revanche, si à l'issue de votre période de césure, vous souhaitez changer de voie de formation et intégrer une première année dans une formation différente que celle dans laquelle vous avez été inscrit, il faudra alors repasser par Parcoursup)
    • fixe les modalités d’accompagnement par l’établissement de l’étudiant et les modalités de validation de la césure
  • Le statut d’étudiant est garanti. L’étudiant s’acquitte des droits de scolarité réduits auprès de son établissement pour la période de césure.

  • L’attestation de désinscription concerne les candidats qui ont formulé des vœux sur Parcousup mais qui ont choisi de s'inscrire dans une formation d’enseignement supérieur hors Parcoursup en France. Les candidats concernés doivent télécharger cette attestation depuis leur dossier Parcoursup et la compléter : elle sera exigée par la formation hors Parcoursup qu'ils ont choisie au moment de leur inscription administrative. Elle atteste qu'ils n'ont plus de vœux en cours sur Parcoursup. Elle sera téléchargeable directement dans leur dossier, rubrique « Admission » à compter du 1er juin 2023.

  • L’attestation de non-inscription concerne les candidats qui ne se sont pas inscrits sur Parcoursup et n'ont donc pas formulé des vœux sur Parcousup et ont fait le choix de s'inscrire dans une formation d’enseignement supérieur hors Parcoursup en France. Cette attestation sera exigée par la formation hors Parcoursup qu'ils ont choisie au moment de leur inscription administrative. Elle atteste qu'ils n'ont jamais participé à la procédure Parcoursup pour cette année et qu'ils n'ont donc pas de vœux en cours sur Parcoursup. Elle sera téléchargeable ici à compter du 6 avril 2023.

  • Vous disposez en application du règlement général sur la protection des données de droits d'accès, de rectification, de limitation et d'opposition. Ils s’exercent dans les conditions prévus par le règlement et auprès de la direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle (DGESIP) du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, par courrier électronique à l’adresse : parcoursup@enseignementsup.gouv.fr.

    Pour toute question sur le traitement des données dans le cadre de la procédure Parcoursup ou en cas de difficultés dans l’exercice de vos droits, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données du ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation à l’adresse suivante : dpd@enseignementsup.gouv.fr

    Si vous estimez, après un contact que vos droits ne sont pas respectés ou que la procédure Parcoursup n’est pas conforme aux règles de protection des données, vous pouvez adresser une réclamation auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

    Pour en savoir plus, reportez-vous aux mentions du site parcoursup.fr concernant les données personnelles .

  • Les informations et données à caractère personnel relatives aux candidats sont conservées en base active pendant une durée de deux ans puis versées en base d’archives intermédiaires pour une durée de quatre ans supplémentaires à des fins de pilotage, sauf dans l'hypothèse où un recours administratif ou contentieux serait formé, nécessitant leur conservation jusqu'à l'issue de la procédure juridictionnelle.

    Les données relatives à la traçabilité des accès de chaque campagne sont conservées pendant un an.

    Les dispositions applicables à Parcoursup sont fixées par l’arrêté du 31 décembre 2020 portant création d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « Parcoursup ».

  • Les données renseignées par les candidats dans le cadre de la procédure nationale Parcoursup sont utilisées pour l’examen de vos vœux et pour l’accompagnement et l’orientation des candidats à toutes les étapes de la procédure. Les conditions de communication sont prévues par l’arrêté du 31 décembre 2020 autorisant la mise en œuvre d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « Parcoursup ».

    Pour en savoir plus, reportez-vous aux mentions du site parcoursup.fr concernant les données personnelles..

  • Oui. Durant la procédure, et pour les besoins liés à la mise à jour de votre situation, vous êtes susceptible d’être sollicité par messagerie ou par voie téléphonique par les services en charge du suivi de la procédure ou par les personnes habilitées par elles.

    Les informations et données à caractère personnel renseignées par les candidats lors de leur inscription sur Parcoursup et relatives à leurs représentants légaux, sont utilisées de manière à ce qu’ils puissent être informés des messages et alertes adressés, via messagerie et sms, pour le suivi de la procédure nationale de préinscription. Elles sont susceptibles d'être utilisées par les formations d'accueil, sous leur propre responsabilité, exclusivement pour l’information sur les échéances de la procédure de recrutement (information sur les dates d’épreuves émanant des établissements prévoyant l'organisation d'un entretien et/ou d'épreuves de sélection) et les dates d’inscription administrative dans l’établissement après acceptation de la proposition d’admission.

    Par ailleurs, afin de pouvoir recevoir des propositions répondant à votre projet, si vous n’avez pas reçu de proposition d’admission sur les vœux que vous avez formulés, ou si vous avez formulé des vœux en apprentissage sans avoir trouvé un employeur, les données personnelles que vous avez renseignées sur la plateforme pourront être communiquées aux personnes habilitées en fonction dans les organismes dispensant du conseil en évolution professionnelle et dans les services chargés de la formation initiale et continue, de l’orientation, de l’emploi, y compris l’apprentissage. Cette transmission est effectuée aux seuls services partenaires des rectorats pouvant proposer, à titre gratuit, un accompagnement et une aide à l’orientation.

    Pour en savoir plus, reportez-vous aux mentions du site parcoursup.fr concernant les données personnelles..

  • Tout au long de la procédure, n’hésitez pas à échanger avec votre professeur principal, le psychologue de l’éducation nationale au sein de votre lycée, un service d’orientation ou votre entourage.

    Pour les étudiants qui souhaitent se réorienter et qui souhaitent être accompagnés, vous pouvez vous rendre dans :

    • le Service Commun Universitaire d'Information et d'Orientation (SCUIO) de votre université
    • un service équivalent dans une école ou un établissement
    • un Centre d’Information et d’Orientation
    • les missions locales
    • les Centres d'information et de documentation jeunesse
    • ou encore les cités des métiers.

    Dès le 18 janvier 2023, des services sont disponibles tout au long de la procédure pour répondre à toutes vos questions sur votre dossier Parcoursup :

    • Le numéro vert 0800 400 070
    • La messagerie contact depuis votre dossier candidat

    N’hésitez pas également à nous suivre sur les réseaux sociaux pour rester informé :

  • Un accompagnement est garanti pour tous les candidats qui n'ont pas reçu de proposition d'admission et qui souhaitent trouver une place dans une formation proposée sur Parcoursup pour la rentrée 2023 :

    - Dès le 1er juin 2023, les candidats qui n’ont reçu que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, BUT, école, CPGE, etc. …) peuvent demander un accompagnement dans leur lycée (auprès du service orientation si le candidat est étudiant et qu'il souhaite se réorienter) ou dans un centre d’information et d’orientation (CIO) pour envisager d'autres choix d'orientation et préparer la phase complémentaire.

    - A partir du 15 juin 2023, lors de la phase complémentaire, ils peuvent également formuler de nouveaux vœux dans des formations disposant de places disponibles.

    - A partir du 1er juillet 2023, ils peuvent depuis leur dossier solliciter l’accompagnement de la Commission d’Accès à l’Enseignement Supérieur (CAES) de leur académie. Cette commission aide les candidats qui n'ont pas reçu de proposition d'admission à trouver une formation au plus près de leur projet.

    Des dispositifs d’accompagnement sont mis en place pendant toute la procédure, n’hésitez pas à en parler avec votre professeur principal, les psychologues de l’éducation nationale ou les services d’orientation.

    Des conseillers sont également disponibles à compter du 18 janvier 2023 via :

    - le numéro vert 0 800 400 070

    - la messagerie de votre dossier Parcoursup

  • Présidée par le recteur de région académique, la commission d’accès à l’enseignement supérieur réunit des chefs d’établissement du secondaire et du supérieur et des responsables des collectivités territoriales. Mise en place dans le cadre de la loi relative à l’Orientation et à la Réussite Etudiante (ORE), cette commission est en charge d’apporter des solutions d'inscription dans l'enseignement supérieur aux candidats qui n'ont reçu aucune proposition d'admission. Elle garantit également aux candidats qui justifient d'une situation exceptionnelle, de pouvoir solliciter le réexamen de leur candidature en vue d'une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée.

    Elle peut être sollicitée par les candidats dans deux cas de figure :

    - Vous avez des besoins spécifiques liés à votre situation, c’est-à-dire candidat en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant, sportif de haut niveau inscrit sur liste ministérielle ou charge de famille et au 1er juin, vous ne recevez que des réponses négatives ou si les modalités d’accueil de la formation que vous souhaitez accepter ne sont pas compatibles avec votre situation / vos besoins particuliers, ou si un changement est intervenu dans votre situation après la confirmation de vos vœux. Dans ce cas, vous pouvez solliciter la CAES depuis votre dossier pour demander le réexamen de votre candidature en vue d'une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée. La CAES appréciera les circonstances exceptionnelles que vous avez explicitées et qui justifient une inscription dans un établissement situé dans une zone déterminée.

    - Si au 1er juillet 2023, vous n’avez toujours pas de proposition d’admission, c’est-à-dire que vous n’avez reçu aucune proposition d’admission pour les vœux que vous avez formulés en phase principale (avant le 9 mars) et qu’en ayant participé à la phase complémentaire vous avez reçu au moins une réponse négative, vous pouvez alors solliciter la CAES depuis votre dossier Parcoursup qui vous aidera à trouver une formation au plus près de votre projet et en fonction des places disponibles.

  • Les commissions d’accès à l’enseignement supérieur sollicitées par les candidats travaillent à partir des données transmises par le candidat pour lui adresser une proposition d'inscription dans une formation en tenant compte de son projet de formation, des acquis de sa formation, de ses compétences et de ses préférences ainsi que des caractéristiques des formations restant disponibles.

    Cette proposition est généralement formulée après plusieurs échanges permettant précisément de faire une proposition adaptée au projet du candidat et compte tenu des places encore disponibles.

    Hors le cas spécifique des candidats justifiant d’une situation médicale ou de handicap ou sportif de haut niveau ou chargé de famille, le candidat sans proposition d‘admission qui reçoit une proposition d'admission de la CAES et la refuse est réputé avoir renoncé au bénéfice de l’accompagnement de la CAES. Il peut toutefois solliciter l’aide des services de l’orientation (CIO, SCUIO-IP dans les universités) et des partenaires du rectorat pour trouver une solution adaptée à son projet personnel ou professionnel.

  • A partir du 1er juillet 2023 les candidats n’ayant pas eu de proposition d’admission peuvent depuis leur dossier solliciter l’accompagnement de la Commission d’Accès à l’Enseignement Supérieur (CAES) de leur académie. Les lycéens et étudiants concernés sont appelés individuellement pour leur présenter la procédure de saisine de la CAES et son intérêt.

    Cette commission aide les candidats qui n'ont pas reçu de proposition d'admission à trouver une formation au plus près de leur projet. Seuls peuvent solliciter la CAES les candidats ayant obtenu, au cours de l'année scolaire ou dans les quatre années scolaires précédant la procédure de préinscription en cours, le baccalauréat ou un diplôme équivalent.

    Pour pouvoir solliciter la CAES, les candidats sans proposition au 1er juillet 2023 doivent avoir accompli des démarches pour trouver une formation en participant à la phase complémentaire pour y formuler des nouveaux vœux : ils doivent avoir reçu au moins une réponse négative.

  • Le référent handicap de l’établissement est la personne responsable de l’accueil et de l’accompagnement des étudiants en situation de handicap ou atteints d’une maladie invalidante tout au long du parcours. Il met en place l’accompagnement nécessaire en assurant la coordination entre tous les acteurs de l’établissement notamment en :

    - vous accompagnant au cours de votre orientation dans le cadre de la procédure Parcoursup comme pendant votre parcours de formation,

    - réalisant, avec vous, notamment grâce à la fiche de liaison que vous lui avez transmise, l’analyse de vos besoins pour vous proposer un plan d’accompagnement qui répond à vos besoins (PAEH : Plan d’Accompagnement de l’Etudiant en situation de Handicap),

    - assurant le suivi de la mise en œuvre des accompagnements. Il reste disponible pour tout ajustement qui serait nécessaire au cours de l’année.

    - en collaborant avec le service d’aide à l’insertion professionnelle de l’établissement qui vous accompagnera.

    Ses coordonnées sont disponibles sur la fiche de présentation de chaque formation sur Parcoursup.

Aide et Accompagnement

  • Afin d’accompagner les candidats en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant qui souhaitent poursuivre des études supérieures, plusieurs dispositifs ont été mis en place en concertation avec les associations représentatives des personnes en situation de handicap.

    - Un référent handicap est disponible pour chaque formation référencée sur Parcoursup (leurs coordonnées sont précisées sur chaque fiche de formation accessible via le moteur de recherche des formations ). Le rôle de ce référent est de répondre à vos questions sur les aménagements possibles pour faciliter votre poursuite d’études. N'hésitez pas à le solliciter dès que vous commencez à formuler vos vœux. Sachez par ailleurs que de nombreux établissements détaillent également sur leur fiche de présentation Parcoursup (dans la partie "accueil et accompagnement des étudiants en situation de handicap") les dispositifs qu’ils mettent en place pour accueillir et accompagner des étudiants en situation de handicap.

    - Une fiche de liaison à renseigner pour faciliter et mieux préparer votre rentrée étudiante : cette fiche, qui n'est pas obligatoire, s'adresse à tous les candidats en situation de handicap ou atteints d'un trouble de santé invalidant qui sont inscrits sur Parcoursup. Accessible depuis votre dossier au moment de votre inscription puis à tout moment dans la rubrique "Profil", vous pouvez, si vous le souhaitez, la renseigner entre le 18 janvier et le 6 avril 2023, pour expliquer votre situation. Cette fiche pourra être utile, si, à partir du 1er juin 2023, vous ne trouvez pas de formation adaptée à vos besoins particuliers et que votre situation justifie une inscription dans un établissement situé dans une zone géographique déterminée. En effet, dans ce cas, vous pouvez solliciter depuis votre dossier Parcoursup la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie pour demander le réexamen de votre dossier. Si vous avez préalablement renseigné cette fiche de liaison, elle sera alors automatiquement transmise à la CAES en charge du réexamen de votre dossier.

    Si vous ne l’avez pas renseigné lors de votre inscription, vous pourrez tout de même saisir la CAES à partir du 1er juin 2023. Des informations complémentaires sur votre situation vous seront demandées à ce moment-là.

    Important : cette fiche ne sera pas transmise aux formations que vous demandez et ne sera donc pas utilisée pour l’examen de votre dossier.

    A partir du 1er juin 2023, une fois que vous aurez accepté définitivement la proposition d’admission dans la formation que vous souhaitez, la plateforme vous proposera de renseigner la fiche de liaison (ou de la compléter si vous l'aviez déjà renseignée au moment de votre inscription) en précisant vos besoins pour la rentrée. Vous pourrez également cette année demander via Parcoursup que la fiche deliaison soit transmise automatiquement au référent handicap de votre établissement d’accueil afin qu'il procède avec vous à une première évaluation de vos besoins. Il pourra ensuite vous présenter les dispositifs d’accompagnement dont vous pourriez bénéficier.

  • Oui, si la situation de handicap ou les troubles de santé invalidants sont récents et n’ont pas encore permis la mise en place d’accompagnement permettant de renseigner de façon exhaustive la fiche proposée, le candidat doit s’attacher à développer les besoins au moment du renseignement de la fiche et qui sont susceptibles d’avoir un impact dans le suivi des études.

  • Non. La fiche de liaison a pour objectif de faciliter et mieux préparer votre rentrée étudiante. Si vous la renseignez au moment de votre inscription/formulation de vos vœux entre le 18 janvier et le 6 avril 2023, elle est uniquement transmise à la commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de votre rectorat si vous décidez de saisir cette commission pour demander le réexamen de votre candidature. Les informations que vous aurez saisies dans cette fiche aideront la commission à tenir compte de vos besoins spécifiques pour l’analyse de votre situation et vous faire des propositions qui vous conviennent.

    Cette fiche n’est pas transmise aux formations auxquelles vous candidatez . Elle ne peut donc pas être utilisée pour l’examen de votre dossier.

    Une fois que vous aurez accepté définitivement une proposition d’admission, la plateforme vous proposera de compléter cette fiche de liaison initiale en apportant des informations plus précises qui pourront aider le référent handicap de votre formation à dialoguer avec vous. Vous pourrez cette année demander via Parcoursup que la fiche de liaison soit transmise automatiquement au référent handicap de votre établissement d’accueil afin qu'il procède avec vous à une première évaluation de vos besoins. Il pourra ensuite vous présenter les dispositifs d’accompagnement dont vous pourriez bénéficier.

  • Si vous souhaitez mentionner des éléments qu’il vous paraît important de faire connaître aux formations qui examineront votre dossier afin qu'elles puissent mieux apprécier le contexte, vous pouvez le faire dans la rubrique "Scolarité /2022-2023 / Eléments liés à ma scolarité" de votre dossier Parcoursup. Il peut s'agir par exemple d'absence de notes liée à des ennuis de santé, au handicap .

  • Oui, il est conseillé de renseigner la fiche de liaison qui permet également de préciser les besoins spécifiques dont vous avez besoin actuellement.

  • Non, le handicap ne peut jamais être un frein, parce qu'une formation ne peut pas utiliser le handicap comme un élément pour l’examen des vœux.

    L’interdiction de tout critère de nature discriminatoire au sens de la loi a été rappelée à l'ensemble des formations présentes sur Parcoursup, qui d'une manière générale, souhaitent au contraire promouvoir l'accès des jeunes en situation de handicap à l'enseignement supérieur.

    Rappel : la procédure Parcoursup interdit toute forme de discrimination et notamment toute discrimination fondée sur le handicap. Les formations présentes sur Parcoursup s’engagent à ne procéder à aucune discrimination pour l’examen des candidatures.

    Les formations de l'enseignement supérieur évoluent et s'adaptent pour accueillir davantage d'étudiants en situation de handicap. Nous essayons aussi de mieux vous acccompagner. N'hésitez pas à consulter la plateforme élaborée pour mieux informer et renseigner les personnes en situation de handicap.

    En savoir plus : https://www.monparcourshandicap.gouv.fr/

  • Il n’existe pas de priorité a priori.

    Toutefois, pour les internats, si vous saisissez la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie au titre du droit au réexamen, vous pourrez faire valoir que l'accès à la formation qui vous est adaptée n'est possible que moyennant l'attribution d'une place d'hébergement en internat. Vous pouvez saisir la CAES de votre académie depuis votre dossier Parcoursup à compter du 1er juin 2023.

    La CAES étudiera votre demande en fonction de votre situation particulière et des éléments que vous lui aurez transmis.

    Pour les logements étudiants (CROUS), il est conseillé de contacter le référent handicap et l’assistante sociale de l’établissement pour se faire accompagner dans les demandes de logement étudiant.

    Le site Etudiant.gouv.fr présente des informations générales sur l’onglet « Vous loger » ainsi que les dispositifs mis en place par les établissements dans les fiches handicap de la carte interactive.

    N'hésitez pas à consulter la plateforme élaborée pour mieux informer et renseigner les personnes en situation de handicap. En savoir plus : https://www.monparcourshandicap.gouv.fr/

  • La loi du 8 mars 2018 relative à l’orientation et à la réussite des étudiants permet aux candidats en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant de solliciter la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de leur académie pour demander un réexamen de leur dossier si la proposition d'admission qu’ils ont reçue après le 1er juin 2023 n’est pas compatible avec leur situation ou leurs besoins particuliers. Sur cette base, la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) pourra effectuer une proposition d’inscription dans un établissement adapté à leur situation.

  • Quelle que soit la situation, tous les besoins spécifiques des étudiants en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant sont pris en compte, qu’ils nécessitent la mise en place d’aides humaines, techniques ou d’aménagement du parcours.

    Sur Parcoursup, certaines formations organisent des épreuves écrites ou orales pour sélectionner leurs futurs étudiants. Vous pouvez demander à la formation un aménagement d’épreuves en lui adressant un mail ou en vous connectant sur son site. Il vous faudra transmettre l’avis d’un médecin désigné par la CDAPH ainsi que le bordereau d’envoi téléchargeable depuis votre dossier (rubrique vœu / détail du vœu). Si vous aviez déjà bénéficié d’aménagements d’examens dans le cadre de votre scolarité, vous pouvez envoyer en plus de l’avis du médecin désigné par la CDAPH lors de cette précédente demande, la notification du rectorat qui précise les aménagements qui vous ont été accordés.

    Les informations sur les dispositifs handicap des établissements sont disponibles sur le site etudiant.gouv.fr sur la carte interactive dans l’onglet accompagnement – étudiant en situation de handicap. Toutefois, les possibilités d’aménagements précisées par les établissements ne sont pas exhaustives. Il est important de contacter le référent handicap de l’établissement (contact sur la fiche formation ou via la fiche handicap établissement) afin de bénéficier d’une analyse des besoins précise en fonction de la situation, du contexte de formation et de l’établissement afin que les aménagements ou accompagnements soient définis et mis en œuvre le plus tôt possible. C’est le dispositif handicap de l’établissement qui, avec les partenaires de l’établissement (avis du médecin désigné par la CDAPH et équipe pédagogique), est responsable de la mise en place de l’accompagnement et du suivi. Des sensibilisations sont aussi mises en place si nécessaire auprès des enseignants et/ou des étudiants pour favoriser l’inclusion.

    En universités et dans les écoles, les aides humaines liées à des gestes de la vie quotidienne doivent faire l’objet d’une demande de réexamen de la situation, notamment de la PCH (Prestation de compensation du handicap), auprès de la MDPH (Maison Départementale pour les Personnes Handicapées) du département de résidence.

    Dans les formations qui se déroulent dans les lycées (CPGE, BTS…), certains dispositifs (PPS, PAI) mis en place pendant votre scolarité secondaire peuvent être reconduits.

  • Dans les établissements d’enseignement supérieur, pour le suivi des études et le passage des examens, les accompagnements nécessaires prennent en compte tous les besoins en fonction de chaque situation. Il est important de considérer le nouvel environnement de formation et d’établissement qui peuvent engendrer des besoins différents de ceux liés au parcours scolaire. L’analyse des besoins réalisée avec le référent handicap, dans le nouveau contexte, permettra de définir un accompagnement adapté à ces nouvelles conditions d’études qui peut être similaire ou différent de celui mis en place dans le secondaire. Pour les examens, les aménagements seront définis par l’établissement en tenant compte de l’avis d’un médecin désigné par la CDAPH.

    Pour connaitre les procédures nécessaires aux demandes, les informations sont disponibles sur les fiches handicap des établissements ou directement auprès du référent handicap de l’établissement. Dans les formations du supérieur qui se déroulent dans les lycées, certains dispositifs mis en place pendant votre scolarité jusqu’au bac peuvent être reconduits.

    Sur Parcoursup, certaines formations organisent des épreuves écrites ou orales pour sélectionner leurs futurs étudiants. Vous pouvez demander à la formation un aménagement d’épreuves en lui adressant un mail ou en vous connectant sur son site. Il vous faudra transmettre l’avis d’un médecin désigné par la CDAPH ainsi que le bordereau d’envoi téléchargeable depuis votre dossier (rubrique vœu / détail du vœu). Si vous aviez déjà bénéficié d’aménagements d’examens dans le cadre de votre scolarité, vous pouvez envoyer en plus de l’avis du médecin désigné par la CDAPH lors de cette précédente demande, la notification du rectorat qui précise les aménagements qui vous ont été accordés.

    Pour faciliter vos démarches, depuis 2022, les aménagements qui vont ont été accordés pour les épreuves du baccalauréat s’appliqueront pour les concours sauf si :

    • Vous renoncez de vous-même à ces aménagements (la demande doit être adressée à l’autorité responsable du concours au plus tard à la date limite d’inscription)

    • Vous demandez que ces aménagements soient revus (vous devez alors effectuer la procédure habituelle)

    • La réglementation du concours ne permet pas tout ou partie des aménagements. C’est l’autorité responsable du concours qui informe le candidat qui peut demander de nouveaux aménagements selon la procédure habituelle (sans date limite)

    Pour rappel : vous retrouvez les coordonnées du référent handicap sur chaque fiche de formation Parcoursup.

  • Non, le statut AESH n’existe pas dans les établissements d’enseignement supérieur.

    Dans l’enseignement scolaire, le recours à une AESH répond à des besoins d’aide humaine aussi bien pour l’accès au savoir (le suivi de la formation) que pour les besoins liés aux gestes de la vie quotidienne.

    Dans l’enseignement supérieur, tous les besoins d’aide humaine liés à votre situation de handicap feront l’objet d’une réponse qui est néanmoins organisée différemment de celle pour l’enseignement scolaire (AESH).

    Pour les besoins liés à l’accès au savoir : les accompagnements sont mis en oeuvre par l’établissement qui s’assure du niveau de formation des personnes qu’il recrute.

    Pour les gestes liés aux gestes de la vie quotidienne, vous pourrez recruter directement la personne de votre choix qui dispose des compétences nécessaires. Pour permettre la mise en œuvre de ces accompagnements, vous devez faire, le plus tôt possible en amont de la rentrée, une demande de réévaluation de votre PCH (prestation de compensation du handicap) dans le futur cadre de votre parcours, auprès de la MDPH de votre département de résidence.

    Toutefois, dans les formations du supérieur qui se déroulent dans les lycées la réponse à vos besoins d’aide humaine pourra se faire par l’attribution d’un AESH.

  • Les établissements et les formations doivent être accessibles à tous quelle que soit la situation de handicap. Tous les établissements sont en effet assujettis à l’obligation d’accessibilité des bâtis, des services numériques, des formations. Il n’existe donc pas de liste d’établissements ou de formations accessibles. Si des problèmes d’accessibilité persistent à la rentrée, les établissements ont l’obligation de mettre en place toutes les mesures de compensation nécessaires à votre situation afin que vous ayez pleinement accès à la formation concernée et ne soyez pas affecté dans votre parcours.

    Sur ce sujet, vous pouvez trouver des informations pour chaque établissement en consultant la « fiche handicap » de l’établissement visé liée à la fiche formation. Vous pouvez également contacter directement l'établissement (contact référent handicap de la fiche formation) ou consulter le site Internet de l’établissement. Vous pouvez aussi consulter le site suivant : https://www.etudiant.gouv.fr/pid38441/etudiants-en-situation-de-handicap.html

    Le choix du domaine de formation doit primer et il faut être vigilant au fait que plusieurs types de diplômes donc de formations peuvent permettre de conduire vers un même projet professionnel. Il est important de se faire aider des professionnels de l’orientation pour trouver toutes les formations possibles pour répondre au projet. Le choix de l’établissement pourra ensuite se faire dans le contexte le plus adéquat par rapport aux besoins spécifiques.

    Si les propositions d’affectation communiquées sur Parcoursup ne correspondent pas aux établissements qui seraient les plus pertinents par rapport à votre situation, il convient d’effectuer une demande de réexamen de la situation auprès de la CAES.

  • Les candidats en situation de handicap ou atteints d’un trouble de santé invalidant trouveront les mesures d’accompagnement mises en place au sein des établissements d’enseignement supérieur en consultant la rubrique « Coordonnées / Accueil et accompagnement des étudiants en situation de handicap » sur la fiche Parcoursup de chaque formation.

    Pour les établissements qui n’auraient pas renseigné cette information, vous pouvez consulter leur site ou contacter directement le référent handicap de l'établissement (vous trouverez ses coordonnées sur la fiche de présentation de la formation sur Parcoursup).

    Vous pouvez aussi consulter le site suivant : http://www.etudiant.gouv.fr/pid38441/etudiants-en-situation-de-handicap.html

  • Si vous avez des questions sur Parcoursup, votre dossier ou le fonctionnement de la procédure ou simplement pour des conseils, vous pouvez contacter des conseillers Parcoursup :

    • en envoyant un message via la messagerie accessible depuis votre dossier. Vous devez utiliser cette messagerie si vous avez des questions spécifiques sur votre dossier personnel.
    • en contactant le numéro vert 0 800 400 070 disponible du lundi au vendredi de 10h à 16h, à partir du 18 janvier 2023. Les conseillers Parcoursup peuvent répondre à toutes vos questions sur le fonctionnement de la procédure ou sur les formations et métiers qui vous interessent.

    Ce service est accessible aux personnes sourdes et malentendantes grâce au dispositif Acceo, une solution multi-supports (tablette, smartphone, et ordinateur) permettant de faciliter les échanges en accédant à 3 modes de communication :

    • la transcription instantanée de la parole
    • la visio-interprétation en langue des signes française.
    • le visio-codage en Langue Française Parlée Complétée

    L'ensemble de ces services sont disponibles à compter du 18 janvier 2023.

  • Il s'agit d'une aide financière de 500 € pour les futurs étudiants qui bénéficient d'une bourse de lycée et qui souhaitent s'inscrire, via Parcoursup, dans une formation située hors de leur académie de résidence. Les lycéens boursiers peuvent demander cette aide à partir du mois de juillet 2023 via le portail messervices.etudiant.gouv.fr

    En 2022, plus de 20 500 lycéens boursiers ont sollicité cette aide à la mobilité.

  • Trois conditions préalables :
    • être bénéficiaire d'une bourse de lycée en 2022-2023
    • être inscrit sur Parcoursup cette année et avoir confirmé au moins un vœu en-dehors de votre académie de résidence
    • avoir accepté définitivement une proposition d'admission (OUI ou OUI-SI) pour un vœu confirmé hors de votre académie de résidence

    Si vous êtes concerné par l'aide, la plateforme Parcoursup vous l'indiquera. Un bouton « Mobilité » sera affiché en face du vœu correspondant à une formation en-dehors de votre académie de résidence.

  • L'examen du dossier est effectué par les Crous. Une fois que vous aurez définitivement accepté une proposition d'admission (OUI ou OUI-SI ) pour une formation en-dehors de votre académie de résidence, vous pourrez effectuer votre demande en ligne à partir de juillet 2023 sur messervices.etudiant.gouv.fr.

    L'aide est définitivement accordée une fois votre inscription administrative validée par votre futur établissement et sera versée en une seule fois au début de l'année universitaire.

Partager cette page

Partager la page sur Facebook Partager la page sur Twitter